L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Getty images

DIY: préparez votre peinture suédoise avec des ingrédients écologiques et naturels

Besoin de (re)peindre votre petite cabane au fond du jardin, des volets ou un portail? Et si vous adoptiez la peinture suédoise à base de farine? Cuisinée à chaud à partir d’ingrédients naturels, cette peinture écologique protège durablement le bois tout en lui donnant une finition mate et rustique. Découvrez la recette!

Si la peinture à la farine est aussi appelée « peinture suédoise », c’est que les petites maisons rouges qui ponctuent les paysages de ce pays scandinave sont peintes à base d’un mélange d’eau et de farine, auxquelles des pigments (provenant de la mine de cuivre de Falun au centre de la Suède) ont été ajoutés, donnant ce rouge si emblématique de la campagne suédoise. Découvrez la recette de cette peinture aussi écologique qu’efficace!

Une peinture à base d’ingrédients naturels

Attention, la peinture à la farine se conserve difficilement. Il faut l’utiliser dès le lendemain de la préparation après une journée de repos. Vous trouverez les pigments naturels dans les magasins spécialisés en matériaux de construction et de peintures écologiques. Pour confectionner votre peinture, vous aurez besoin:

  • D’eau et de farine (blé ou seigle) pour confectionner la base appelée « colle de farine »
  • De pigments naturels selon la couleur désirée (oxydes de fer et terres colorantes comme les ocres)
  • De sulfate de fer pour combattre les moisissures pour les supports extérieurs
  • De l’huile de lin pour parfaire la texture
  • Ainsi que du savon noir pour favoriser l’émulsion du mélange

Une peinture pour différents supports

Traditionnellement, la peinture à la farine est utilisée pour peindre les murs extérieurs des maisons et protéger le bois résineux (pins, épicéas). Il vaut mieux peindre sur un bois qui aura eu le temps de vieillir et de foncer un peu. Elle peut aussi s’appliquer à un tas d’autres supports:

  • Le bois de bardage, de volets, de bacs et jardinières, de portiques, de portails, de ruches, de cabanes à oiseaux, d’abris de jardin, de portes, de fenêtres, de clôtures
  • À l’intérieur sur les murs, les meubles, les lambris, les cloisons
  • Mais aussi sur les murs en pierre, en brique et en placoplâtre

Une peinture écologique et durable

La peinture à la farine présente de nombreux avantages:

  • Économique, elle revient environ à 5€ le litre.
  • Écologique, elle est non-polluante grâce à sa composition d’ingrédients naturels.
  • Facile à fabriquer, il vous suffit d’une grosse marmite, d’un fouet et d’un bidon.
  • Durable, elle se renouvelle entre 5 et 10 ans selon le temps.
  • Résistante, elle ne s’écaille pas (pas besoin de poncer avant de repeindre).
  • Polyvalente, elle se prête aussi bien aux surfaces extérieures qu’intérieures (lambris, cloisons, meubles, etc.).

Plus d’informations: La peinture suédoise de Nathalie Boisseau (Alternatives, 2016), disponible sur le site de la Fnac

Envie de bricoler? Ceci pourrait vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.