Bricoler sans se ruiner? Louez et empruntez!

Bricoler sans se ruiner? Louez et empruntez!
Getty images

Quel plaisir de fabriquer soi-même un objet! Mais quand on est débutant et qu’il faut s’équiper, on peut parfois se décourager. À l’occasion de la journée mondiale du bricolage, voici quelques adresses pour apprendre à bricoler et forer, percer, poncer sans se ruiner, tout en favorisant l’économie circulaire et la cohésion sociale! Que demander de plus?

De plus en plus d’ « outilthèques », de « matériauthèques » et de bibliothèques d’objets sont en train de voir le jour. Et pour cause, le bricolage a été remis au goût du jour, « pimpé » par les courants « do it yourself » et porté par la vague du zéro déchet.

Pourquoi emprunter?

Désormais, on essaie de jeter moins, de réutiliser, de donner une seconde vie, de recycler et si possible de fabriquer des choses soi-même avec ses petites mains. Mais le bricolage, c’est aussi une philosophie de vie: être autonome, partager les connaissances, valoriser les ressources… Dès lors cela n’a plus beaucoup de sens d’acheter des outils, souvent de mauvaise qualité, qu’on sera obligés de jeter. Ou alors d’investir dans son coin dans une super tronçonneuse qu’on utilisera deux fois. Aujourd’hui, on préfère utiliser et partager plutôt que posséder. L’avantage, c’est que ces structures de partage d’outils offrent aussi un espace pour ceux qui débutent, veulent apprendre et tester. Voici quelques adresses pour apprendre à bricoler et bricoler sans se ruiner!

1. Les débrouillardes

Le talent du bricolage se transmet souvent, et il faut l’avouer de père en fils. Comment fait-on si on n’a jamais appris à bricoler? Eh bien, on apprend! Les débrouillardes proposent des cours de bricolage pour tous les niveaux et dans toute la Belgique. Petits travaux, décoration, bois et jardin, vous trouverez certainement l’atelier qu’il vous faut!

Plus d’infos: Les débrouillardes

2. Fais-le toi-même

Fltm propose à Bruxelles un espace en libre-service, des outils, une ressourcerie en matériaux de réemploi et donnent des cours collectifs de savoir-manuels. La structure vient aussi de lancer un projet pour organiser de grands événements créatifs et durables.

Plus d’infos: Fais le toi-même

3. Tournevie

Tournevie est une outilthèque où l’on peut emprunter des outils moyennant un abonnement de 40€ par an ou 20€ par mois. La bibliothèque d’outillage dispose de deux ateliers, l’un à Ixelles et l’autre à Molenbeek (en cours de déménagement). On peut tester les outils dans l’atelier, mais aussi suivre des formations plutôt techniques (scie sur table, raboteuse, dégauchisseuse, tronçonneuse, etc.)

Plus d’infos: Tournevie

4. Usitoo

Usitoo propose un vaste catalogue d’objets qu’on peut emprunter, dont des objets de bricolage: scie sauteuse, laser d’alignement, visseuse, agrafeuse, ponceuse, défonceuse… Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin et même de quoi vous protéger (vêtements de travail, casque, chaussures de sécurité).

Plus d’infos: Usitoo

5. L’atelier des usages

Cet atelier basé dans la province de Namur (Faux-les-tombes) n’est pas une outilthèque, mais un atelier qui crée des objets à partir de vieux cuirs récupérés. Même s’il ne s’agit plus de bricolage mais d’un savoir-faire traditionnel, cette adresse vaut le détour. Vous pouvez demander de suivre des atelier d’initiation à la maroquinerie, et même organiser des séances chez vous ou dans votre entreprise.

Plus d’infos: L’atelier des usages

Ceci pourrait vous intéresser

Pour être au courant de toute nos astuces modebeautéjardin,maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)