Black Panther, au-delà du film de super-héros

Black Panther, au-delà du film de super-héros
© Reporters / Capital Pictures

Depuis sa sortie il y a un mois et demi, le dernier film signé Marvel et réalisé par Ryan Coogler ne cesse de faire parler de lui. Véritable phénomène, il s’agit désormais du film de super-héros au plus grand succès au box-office américain. Mais que vaut-il vraiment?

Vous hésitez encore à franchir les portes de votre cinéma pour aller voir Black Panther? Pourtant, vous ne le regretteriez pas. Après Les Gardiens de la Galaxie 2 et Thor: Ragnarok, Marvel signe son premier film mettant à l’honneur le personnage de Black Panther, créé par Stan Lee et Jack Kirby. L’occasion de valoriser la communauté africaine, souvent écartée dans le cinéma hollywoodien.

Wakanda forever

L’histoire se passe au Wakanda, un pays fictif d’Afrique qui a décidé de cacher ses richesses (le vibranium, le métal le plus solide du monde qui permet des avancées technologiques incroyables) afin de vivre en paix. Suite au décès du roi T’Chaka, son fils T’Challa (Chadwick Boseman) monte sur le trône et obtient les pouvoirs du Black Panther. Mais la prospérité du Wakanda est mise en péril avec la venue de Killmonger (Michael B. Jordan).

A priori une simple histoire de super-héros, de vengeance et de guerre, Black Panther s’élève au-dessus du blockbusters basique par son casting et ses positions politiques et sociales.

Black power

Premier film de super-héros dédié à un personnage noir, Black Panther s’offre un casting redoutable dirigé par le réalisateur afro-américain Ryan Coogler (CreedFruitvale Station). On retrouve ainsi une équipe d’acteurs de couleur comprenant, entre autres, Chadwick Boseman (Marshall), Michael B. Jordan (Creed), Lupita Nyongo’o (oscarisée pour 12 Years a Slave), Daniel Kaluuya (Get out), Danai Gurira (The Walking Dead). Il s’agit ainsi d’un des rares films composés presque essentiellement d’acteurs noirs et cela ravit la communauté afro-américaine.

Cette valorisation fut par ailleurs soulignée par de nombreuses figures emblématiques, telles que Oprah Winfrey ou Michelle et Barack Obama. « Félicitations à l’intégralité de l’équipe de #blackpanther! Grâce à vous, de jeunes gens verront finalement des super-héros qui leur ressemblent sur grand écran. J’ai aimé ce film et je sais qu’il encouragera des gens de tous les milieux à trouver le courage d’être les héros de leurs propres histoires », a ainsi déclaré l’ex-première dame.

Les vraies Wonder Women

Black Panther a une position claire sur la diversité ethnique, mais le film se positionne également sur la place des femmes. Et si, au final, les vrais héros du film sont les héroïnes?

Le prince T’Challa est entouré de nombreuses figures féminines, toutes les plus bad-ass les unes que les autres. Entre sa soeur surdouée aux allures de Q de James Bond (Letitia Wright), son amoureuse (Lupita Nyongo’o), une espionne engagée et la guerrière (Danai Gurira) qui protège son pays envers et contre tout, les femmes ont une place primordiale dans l’histoire et n’ont rien à envier aux hommes.

Ainsi, Ryan Coogler a relevé le défi de transformer un film de super-héros en véritable engagement socio-politique, tout en gardant le côté divertissant et tout public. On ne peut que valider!

Regardez la bande-annonce de Black Panther

Vous aimez le cinéma? Ceci pourrait également vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)