Nos derniers articles

7 aliments exotiques à remplacer facilement par des produits de chez nous

Mangez local!

  • Partagez ceci avec vos amis:
7 aliments exotiques à remplacer facilement par des produits de chez nous Article

On ne cultive pas le café, le poivre ni le cacao en Belgique. Mais d'autres aliments exotiques peuvent aisément être remplacés par des mets bien de chez nous.

Virez locavores!

Loca quoi? Être locavore signifie qu’on privilégie les aliments produits à moins de 250 km de chez soi. Et ce, dans le but de réduire leur empreinte carbone (soit le CO2 rejeté pour leur transport) et les traitements destinés à augmenter leur résistance durant le voyage.

L’avantage? Plus le trajet est court, plus les cueillettes peuvent être réalisées à maturité, plus le légume ou fruit est savoureux.

Qui serait prêt à se priver de bananes?

Facile, quand il suffit de choisir les haricots wallons plutôt que ceux du Kenya ou des pommes d’Aubel à la place de celles d’Afrique du Sud. Pourtant, si chaque petit geste est bon à prendre, on n’est pas prêts à se priver des citrons, bananes, chocolat…

Soyons fiers de nos produits, certaines stars hollywoodiennes nous envient des aliments qui poussent parfaitement dans nos contrées! C’est le cas du kale (prononcez “kayle”) par exemple, une variété de chou vert, starisé par Gwyneth Paltrow et Jennifer Aniston. Celui qu’on préfère est cultivé en Belgique, avec un goût doux et un prix mini.

L’origine des aliments encore trop opaque

Même si cela évolue doucement, l’origine des produits en supermarchés n’est pas toujours mentionnée clairement. Contrairement aux marchés bio et plateformes en ligne (eFarmz, topino…) qui présentent même fièrement “leurs” producteurs.

Les alternatives locales à des aliments exotiques:

Les baies goji, noni et açaï

Ces superfood sont récoltés sur l’Himalaya, en Amazonie ou en Polynésie. Optez plutôt pour des baies de chez nous (myrtilles, mûres, groseilles, framboises, etc.). Hors saison, dirigez-vous vers les surgelés.

Le café et le thé

Ils sont cultivés en Afrique, Amérique du Sud, Inde, Chine, Japon… Optez plutôt pour les succédanés de café ou des plantes locales.

Les succédanés de café sont la chicorée, l’épeautre, l’orge, le seigle ou le sarrasin. Pour le thé, optez pour des tisanes de plantes dont certaines se cultivent même dans votre jardin (menthe, bardane, ortie, romarin…).

Les épices issues de l’autre bout du monde

Optez plutôt pour le safran, le curcuma, la coriandre, le genévrier, la moutarde… de chez nous.

L‘huile d’olive ou de coco

Optez plutôt pour l’huile de colza et de cameline, qui elles, poussent en Belgique!

Les pistaches, noix de cajou, cacahuètes…

Optez plutôt pour les noix ou les graines de lin.

La banane

Si vous l’utilisez dans un smoothie, un dessert, un entremets, optez plutôt pour le sirop de Liège. Surtout s’il est uniquement composé de pommes et poires (pas de dattes!).

Le quinoa du Mexique, les lentilles d’Auvergne, le riz d’Asie

Optez plutôt pour le quinoa, les lentilles, l’épeautre, le sarrasin belges!

Pour découvrir les producteurs locaux et les points de vente, rendez-vous sur les sites web agriculturedewallonie.be et bioterroir.be

Texte: Michèle Rager

Pour ne rien manquer de nos actualités, suivez Femmes d’Aujourd’hui et Délices de Femmes d’Aujourd’hui sur Facebook, Instagram, Youtube ou inscrivez-vous à notre newsletter! 

Vous voulez réduire votre impact environnemental? Ces articles vont vous intéresser: 

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!

Articles connexes