Nos derniers articles

1,2,3 on retourne... sa crêpe!

Histoire de crêpes

  • Partagez ceci avec vos amis:
1,2,3 on retourne... sa crêpe! Article

La crêpe remonte à la nuit des temps. A ce qu'il paraît, nos ancêtres ont inventé la crêpe avant même le pain! On profite de la chandeleur pour la réinventer!

Il y a des millénaires, un homme a un jour écrasé des céréales avec de l’eau et les a étalés sur une pierre plate chauffée. La crêpe était née. Avec le temps, elle devint ronde et dorée comme le soleil et fut associée aux rituels annonçant la fin de l’hiver. Elle servait à écouler la farine restante et portait chance aux moissons futures. La chandeleur perpétue ces fêtes païennes où la lumière était célébrée à coup de chandelles… et de traditions sautillantes. Il n’y a pas si longtemps, dans les campagnes, on faisait sauter la première crêpe de la main droite en tenant un écu dans la main gauche. Si le disque retombait pile dans la poêle, on enroulait la pièce d’or dedans et on la plaçait au-dessus d’une armoire jusqu’à l’année suivante. Bonheur et prospérité assurés!

Le saviez-vous?

Le mot “crêpe” vient du latin crispus: bouclé, ondulé. Les Romains en étaient très friand. Le pape Gelase 1er, au 5e siècle, en faisait distribuer aux pèlerins qui arrivaient à Rome.

Pour faire des crêpes autrement…

Variez les farines

Inspirez-vous des cuisines d’ailleurs. Utilisez de la farine de sarrasin (blé noir) comme en Bretagne où l’on fait des “galettes”, de maïs comme en Amérique du Sud, de pois chiches comme au Maghreb, mais aussi d’épeautre, de châtaigne, de riz… du magasin bio.

Sublimez la pâte

Avec de l’eau de fleur d’oranger ou de rose, un alcool parfumé, des huiles essentielles, des petits raisins, des graines de sésame, de la poudre d’amandes, un yaourt aux fruits…

Garnissez à volonté

  • De sucré: sucre mélangé à de la cannelle, confiture, chocolat, sirop d’érable, crème de marrons mais aussi fruits, glace, crème anglaise, fruits secs écrasés avec du miel…
  • De salé: fromage, charcuterie, poulet, poisson, œuf, de légumes, mais aussi pesto, sauces comme sur les pâtes, mousses salées…

Coupez et pliez comme vous voulez

  • Pliez vos crêpes en demi-lune, en triangle, en quatre ou en pannequet (en rabattant deux bords puis les deux autres bords)…
  • Formez des aumônières (bords relevés et liés) ou des cornets.
  • Réalisez des petites crêpes avec un emporte-pièce dans la poêle.
  • Montez un gâteau en tartinant de mélange crémeux sucré ou salé.
  • Roulez les crêpes et coupez-les en morceaux maintenus par des pics en bois pour l’apéro.
  • Découpez-les en lanières à glisser dans une salade.

Le saviez-vous?

La dernière crêpe, réalisée avec la toute fin de la pâte, est parfois appelée galichon ou crêpe du chat.

Pour une pâte plus…

  • Lisse? Tamisez la farine. S’il reste des grumeaux, passez la pâte au chinois.
  • Légère? Remplacez une partie du lait par un verre de bière ou de cidre. Ou ajoutez 1 ou 2 blancs d’œufs en neige juste avant de cuire la pâte.
  • Fine? Utilisez moitié eau, moitié lait.
  • Elastique? Utilisez du lait tiède, ou laissez reposer la pâte min. 2 h.
  • Antiadhésive? Ajoutez à la pâte 1 c à s d’huile ou de beurre fondu, et graissez la poêle entre chaque crêpe, au pinceau ou avec un morceau de pomme de terre piqué sur une fourchette.
  • Facile à verser? Oubliez la louche et optez pour la bouteille.
  • Durable? Congelez-la, elle supporte mieux le froid que les crêpes elles-mêmes.

Astuce

Pour garder les crêpes chaudes, placez-les au fur et à mesure sur une assiette posée sur une casserole d’eau frémissante, et recouvrez-les d’une autre assiette.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

  • Partagez ceci avec vos amis:

Newsletter

Pour ne pas rater les bons plans, recevez notre newsletter 1 fois par semaine!