Getty images

Que penser de la cigarette électronique?

L’Organisation mondiale de la Santé a publié un avis sur la cigarette électronique: elle serait très probablement nocive pour la santé.

Que faut-il penser de la cigarette électronique? Alors que certains la présentent comme un outil de sevrage tabagique, l’OMS alarme sur sa nocivité très probable. Eric Deconinck, pharmacien à l’institut de santé public Sciensano, soutient l’avis de l’OMS tout en rappelant le manque de preuves scientifiques.

Qu’est-ce que la cigarette électronique?

Si les magasins de e-cigarette pullulent un peu partout en ville, il est utile de rappeler ce qu’ils vendent. La cigarette électronique est composée d’une résistance électrique qui chauffe un produit appelé “e-liquide”. Ce dernier est un mélange contenant de la nicotine et des solvants (propylène glycol et glycérol) qui permettent de créer une “vapeur” qui est inhalée. On y ajoute souvent des arômes pour les rendre plus attractifs. Eric Deconinck, chef du service “Médicaments et produits de santé” chez Sciensano contrôle la qualité de ces “e-liquides” pour vérifier le taux de nicotine et la présence d’additifs non-autorisés. Il coordonne aussi des projets de recherche sur l’analyse des risques liés à la e-cigarette.

La cigarette électronique est-elle nocive pour la santé?

“Si on se fie aux études scientifiques, il n’y a pour l’instant pas assez de preuves pour dire que la cigarette électronique est nocive pour la santé ou qu’elle ne l’est pas”, explique Eric Deconinck. “Mais il est très probable qu’elle le soit. La seule chose qui est prouvée pour l’instant, c’est qu’elle irrite la bouche et la gorge. On pourrait donc en déduire qu’à terme il y aurait aussi des effets nocifs sur les poumons. C’est comme pour la cigarette classique: au début on pensait même que c’était bon pour la santé, puis on a eu des soupçons. Mais il a fallu attendre une dizaine d’années avant de démontrer scientifiquement que la cigarette était mauvaise pour la santé”.

Pourquoi l’OMS pense que la cigarette électronique est “sans aucun doute nocive pour la santé”?

L’OMS attire l’attention sur plusieurs risques potentiels de la cigarette électronique dans un avis publié le 20 janvier. Elle insiste en particulier sur l’exposition à la nicotine contenue dans la vapeur inhalée qui altère le développement du cerveau chez les adolescents et le fœtus. Eric Deconinck ajoute: “le e-liquide contient aussi des additifs et des arômes utilisés dans l’industrie alimentaire et cosmétique qui ne sont pas faits pour être inhalés. Mais on ne connait pas encore les effets sur la santé de ce détournement d’usage. Et surtout nous manquons encore de recul pour connaître les risques à long terme”.

La cigarette électronique aide-t-elle à arrêter le tabac?

Si la e-cigarette a été plébiscitée à ses débuts, c’est qu’elle apparaissait comme une solution à court-terme pour arrêter de fumer. Or, aucune étude scientifique n’a encore démontré cette hypothèse. “En revanche, la cigarette électronique est un moyen de substitution au tabac”, nuance Eric Deconinck. “Elle est moins nocive pour la santé que le cigarette classique. Mais il faut aussi rappeler aux fumeurs qu’il existe d’autres alternatives pour arrêter de fumer. Puisqu’au final c’est le but lorsqu’on a recourt à un produit de substitution. Dans tous les cas, il vaut mieux ni fumer, ni vapoter du tout”.

L’avis de l’OMS est-il alarmiste?

Si l’OMS tente d’attirer l’attention sur des risques qui ne sont pas encore avérés, c’est que dans certains pays l’usage de la cigarette électronique est grandissant, en particulier chez les adolescents aux États-Unis. “Même si nous manquons encore de preuves scientifiques, je soutiens l’avis de l’OMS. Il est important de rappeler que le recours à la cigarette électronique n’est pas sans danger”.

En décembre dernier, une étrange épidémie a frappé les États-Unis: une cinquantaine de personnes sont décédées et plus de 2400 ont été hospitalisées pour des troubles pulmonaires alors qu’ils étaient des vapoteurs. Il semblerait qu’ils aient mis d’autres substances dans leur cigarette électronique, notamment des produits contenant du THC et du CBD (molécules présentes dans le cannabis).

Vous voulez arrêter de fumer? Ceci devrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. Cliquez ici pour régler vos préférences en matière de cookies et afficher le contenu.
Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.