Les encres de tatouage contiennent des substances cancérigènes

Les encres de tatouage contiennent des substances cancérigènes
Getty Images

Prudence! L’Agence européenne des produits chimiques tire la sonnette d’alarme. Selon l’une de ses études, de nombreux composants contenus dans les encres de tatouage sont cancérigènes. 

En Europe, 12% des personnes sont tatouées. Une bonne raison pour se pencher un peu plus sur les composants des encres de tatouage. Selon une étude de l’Agence européenne des produits chimiques, bon nombre d’entre eux sont cancérigènes. Certains pigments sont à la base destinés à des produits textiles ou plastiques et d’autres à des encres d’imprimantes ou même des peintures automobiles. On trouve également dans ces substances des résidus de charbon, de pétrole et même des additifs, comme le rapportent nos confrères de France Info.

Des effets néfastes sur la santé

« Les encres de tatouage et les maquillages permanents (encres pour eye-liners par exemple) sont formés d’une combinaison de plusieurs produits chimiques. Étant donné que ces produits chimiques peuvent rester dans le corps toute la vie, les personnes tatouées peuvent être exposées à long terme aux ingrédients potentiellement nocifs des tatouages et des produits de maquillage permanent. Ces substances chimiques sont susceptibles de provoquer des effets néfastes sur la santé, mais les conséquences de leur utilisation sont peu connues », peut-on lire sur le site de l’Agence européenne des produits chimiques.

La solution: un accord européen

Si l’étude démontre que les substances qui composent les encres de tatouage pourraient être cancérigènes, il n’existe aujourd’hui aucune étude qui établisse un lien direct entre tatouage et risque de cancer. Certains pays, comme la France et la Belgique, ont adopté une législation imposant les mêmes normes pour les encres que pour les cosmétiques, mais il n’y a pas d’harmonisation européenne. L’Agence sur les produits chimiques propose une restriction sur plus de 4000 substances. La Commission européenne doit donner son avis sur ce rapport d’ici la fin de l’année.

Plus d’articles santé? Lisez également ceci:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)