L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Notre corps ne produit pas seul de la vitamine C, elle provient essentiellement de fruits et légumes. © Getty Images

Immunité: quels sont les signes d’un manque de vitamine C ?

Par Justine Leupe

La vitamine C est indispensable pour combattre les maladies qui nous menacent l’hiver. Si elle vient à manquer, elle peux causer des dommages pour la santé. Soyez attentive aux signes qui indiquent un manque. Pour éviter les carences, mangez des fruits et légumes qui en contiennent le plus. À vous les agrumes et crucifères!

La vitamine C, également appelée acide ascorbique, est un antioxydant (une molécule qui ralentit ou empêche l’oxydation) bénéfique pour notre immunité. Elle participe à la formation du collagène et à la bonne absorption du fer. Une vitamine capitale pour la santé. Et comme l’organisme n’en produit pas lui-même, il est indispensable d’en consommer régulièrement. D’autant qu’en cas de carence, les risques pour la santé sont nombreux: fatigue, douleurs aux articulations, mauvaise cicatrisation…

Les signaux qui doivent alerter

Vous pensez manquer de vitamine C? Certains changements physiques mettent la puce à l’oreille:

  • Une immunité faible
  • Un état de fatigue et une diminution d’énergie importante
  • Une baisse de moral
  • Une diminution de l’appétit, et une perte de poids qui en découle
  • Des problèmes de cicatrisation
  • Des douleurs aux articulations
  • Une gingivite (inflammation des gencives)
  • Du sang dans les urines et les selles
  • Des saignements de nez

Dans certains cas extrêmes, un scorbut peut même se déclencher. Cette maladie, devenue rare, entraîne des saignements des gencives, des ecchymoses et des ulcérations de la peau.

Pourquoi faut-il maintenir son taux de vitamine C?

La vitamine C agit comme un antioxydant qui combat naturellement les différents vieillissements causés par l’oxydation et renforce l’immunité.

Pour lutter contre les vieillissements du corps

Les radicaux libres (causés par la pollution, le tabac, le surmenage…) sont des molécules instables qui génèrent du stress oxydatif et qui ont un pouvoir destructeur. Ils altèrent le bon fonctionnement de nos gènes et détériorent les protéines. Pour se protéger de toutes ces agressions, le corps a besoin d’antioxydants. Ces derniers font en sorte de diminuer le nombre de radicaux libres présents dans notre organisme. Et si celui-ci ne détient pas assez d’antioxydants, il manquera de moyens pour se défendre et le corps vieillira (peau, articulations…) plus vite.

Une quantité suffisante de vitamine C garantit un bon taux d’antioxydants et aide donc l’organisme à combattre toutes les inflammations.

Pour renforcer le système immunitaire

La vitamine C entraîne la production de globules blancs et ces derniers aident le corps à se protéger contre diverses infections. Elle intervient aussi dans la fabrication de collagène et aide la peau à bien cicatriser. Elle permet également l’absorption du fer. De manière générale, la vitamine C aide le système immunitaire à fonctionner correctement et défend l’organisme contre toutes les agressions extérieures.

Les aliments à intégrer aux repas

Au rayon des fruits, on retrouve en tête, l’acérola (une petite cerise tropicale), la goyave, le kiwi, la papaye, la fraise, l’orange, l’ananas et le citron. Côté légumes et herbes, on intègre dans son alimentation, le persil frais, le thym frais, le piment, le raifort, le chou frisé, le poivron, le brocoli, le chou de Bruxelles ou encore le chou vert.

Pour tout savoir sur l’immunité

Recettes, mode, déco, sexo, astro: suivez nos actus sur Facebook et Instagram. En exclu: nos derniers articles via Messenger.

Contenu des partenaires