Témoignages: “À la rentrée, mes plaques d’eczéma reviennent et j’ai une boule dans le ventre”

Témoignages: "À la rentrée, mes plaques d’eczéma reviennent et j’ai une boule dans le ventre"
Getty Images

Nombreux sont les élèves qui ont repris le chemin de l’école ce 1er septembre. Certains ont découvert la rentrée pour la première fois, d’autres y sont habitués mais pas moins stressés pour autant. C’est également le cas des enseignants. Deux professeurs témoignent de leurs angoisses de rentrée, mais aussi leurs joies.

Enseignantes depuis plus de trente ans ou moins de dix ans, peu importe, le constat est le même: une petite montée de stress se fait ressentir quelques jours avant la rentrée. La raison principale? Une plongée dans l’inconnu chaque premier septembre de l’année. Nouvelles classes, nouveaux élèves, nouveaux cours, actualisation des cours, nouveaux horaires… Les enseignants sont soumis à beaucoup de changements et doivent s’adapter en peu de temps.

Après 30 ans ou 6 ans de métier, le stress est présent

“Mon entourage ne le remarque peut-être pas, mais tous les ans, je suis stressée avant la rentrée. Je me dis toujours que la semaine qui précède va être un peu cafardeuse. Même après trente ans dans l’enseignement, il y a toujours beaucoup d’interrogations sur l’année qui arrive”, avance Catherine*, 55 ans et professeure d’éducation physique, dans une école secondaire qui dispose d’un enseignement général, technique et professionnel, dans la province du Hainaut.

Le corps réagit au stress

“Cette année, c’est ma sixième rentrée scolaire et le stress est toujours autant présent”, avoue Marie*, 28 ans, professeure de sciences économiques dans une école d’enseignement général, technique et professionnel, dans la province du Hainaut. À partir du 15 août, l’évasion et la relaxation laissent place à l’appréhension. “J’avais réussi à déconnecter complètement pendant les vacances et à me détendre, mais à l’approche de la rentrée, mes plaques d’eczéma reviennent légèrement et j’ai une petite boule dans le ventre”. Malgré tout, à côté de cette angoisse, la curiosité positive qui s’installe. “Je me demande comment vont être mes classes, quel sera mon horaire…”

Lire la suite gratuitement!
Pour un accès illimité à Femmesdaujourdhui.be, créez votre compte gratuitement! Cela vous prendra moins d’une minute, c’est promis.
...

*prénoms d’emprunt

Découvrez nos autres témoignages

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)