« Niksen » ou l’art de ne rien faire: comment y arriver?

"Niksen" ou l'art de ne rien faire: comment y arriver?
Getty Images

« Niksen », ce mot circule depuis quelque temps et pousse les gens à ne rien faire. Pas si facile quand on a passé une journée ou même une semaine à mille à l’heure. Pourtant les bienfaits sont bel et bien présents. On vous aide à atteindre ce concept de « ne rien faire ».

Cette philosophie nous vient tout droit des Pays-Bas. Le mot « niksen » est d’ailleurs inspiré de « niks » qui signifie « rien » en néerlandais. L’idée est de totalement lâcher prise et de ne rien faire, sans culpabiliser. On vous donne 4 conseils pour y arriver.

1. Ne rien faire

Quand on dit que « niksen » est l’art de ne rien, cela signifie « ne rien faire ». Ce n’est donc pas le moment de regarder un film, écouter une musique ou encore se plonger dans un livre qu’une copine vous a suggéré. « Niksen », c’est ne se fixer aucun objectif.

2. Un endroit calme

Pour ne rien faire, l’idéal est d’aller se poser dans un endroit qu’on aime et qui est calme. Cela peut-être votre lit, votre jardin, votre salon, votre bain, ça n’a pas d’importance… Mais il est inutile de « nikser » avec toute votre marmaille autour de vous, ni même votre moitié. Vous n’y arriverez pas!

3. Aucune pensée existentielle

Bien que l’on se pose régulièrement des questions existentielles, ce n’est pas le moment de le faire. Votre esprit ne sera nullement tranquille si vous élaborez des théories sur votre vie passée, présente ou future. Vous devez juste vous laisser aller. Si vous avez envie de rêver de vacances ou d’un bon petit plat, c’est parfait, c’est tout ce qu’on vous demande.

4. Les factures au placard

Ce n’est évidemment pas le moment de penser aux factures que vous devez encore payer, à votre boulot ou à votre prochain rendez-vous chez le dentiste. Non, non et non! Vous devez arriver à laisser ces tracas de la vie quotidienne de côté.

Plus facile à dire qu’à faire

On a essayé et on vous l’accorde, ce n’est pas facile! Mais le concept de « niksen » n’a que des bons côtés: vous êtes plus efficace avec une période de « niksen », vous développez votre bien-être personnel et vous améliorez votre santé. Eve Ekman, une chercheuse à l’Université de Berkeley, a affirmé au Time que ces petites pauses dites de détente, « permettaient d’atténuer les pics émotionnels, comme l’anxiété, et de ralentir le processus de vieillissement ». Elle a ajouté que le corps serait également plus résistant aux microbes. Alors, prête à ne rien faire sans culpabiliser?

Lisez également ces trois articles bien-être

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)