7 mauvaises habitudes que vous devriez abandonner pour être heureux

7 mauvaises habitudes que vous devriez abandonner pour être heureux
Shutterstock

Pour être heureux, il n’y a pas de recette miracle. Mais certains de vos comportements vous empêchent de l’être. Apprenez à vous libérer de ces habitudes qui vous freinent dans votre vie. Voici 7 choses que vous devriez abandonner pour être plus heureux. 

1. Abandonnez votre besoin de contrôle

Travailler, faire du sport, avoir une vie sociale, faire un régime… Notre culture nous impose un idéal de vie auquel nous aimerions parvenir. Pour y arriver, vous avez tendance à vouloir tout contrôler, tout maîtriser? Vous risqueriez de perdre beaucoup d’énergie à trop vouloir être parfait(e). Apprenez à lâcher prise et acceptez le fait que personne n’est parfait. Le vrai bonheur, ce n’est pas d’atteindre cet idéal qui vous a été imposé, c’est d’avoir la liberté de choisir la vie qui vous plaît et qui vous ressemble, en suivant vos désirs.

2. Abandonnez votre besoin d’avoir toujours raison

Vivre dans la croyance que vous avez toujours raison vous oblige à ne garder dans votre vie que les personnes qui valident vos croyances. Or, chaque idée mérite d’être remise en question. Acceptez que vos idées ne soient pas toujours les meilleures, et que vous pouvez vous tromper. Restez ouvert d’esprit et soyez respectueux envers les opinions de chacun, vous avez certainement des choses à apprendre des personnes qui croisent votre route.

3. Abandonnez la critique destructive

Une étude réalisée par l’Université Wake Forest a démontré que les personnes qui critiquaient étaient en réalité les plus malheureuses, moins satisfaites de leur vie et avaient plus de risques d’être dépressives. Ce que vous critiquez chez les autres reflète en réalité un aspect de votre personnalité que vous n’acceptez pas. Apprenez à vous réjouir pour les autres et à être en communion avec vous-même. La clé pour y arriver? Développer votre confiance en vous!

4. Abandonnez votre besoin d’être constamment occupé

Entre le boulot, le sport, les sorties et les enfants, vous ne parvenez pas à vous arrêter? Vous sentez l’anxiété monter dès que vous respirez une minute? Cette manie de toujours vouloir être en activité traduit une peur du vide, que vous cherchez à combler par l’action. En fait, vous vous empêchez de penser à ce qui vous angoisse réellement. Pourtant, rester actif ne résoudra pas vos problèmes, c’est au contraire une façon de les fuir. Prenez le temps de réfléchir à ce qui vous rend anxieux, faites-y face une bonne fois pour toute.

5. Cessez de vous opposer au changement

Dès qu’un changement vient déstabiliser votre quotidien, vous commencez à avoir peur? C’est normal: l’homme est ainsi fait. Il s’agit d’un mécanisme naturel d’adaptation qui nous pousse à vouloir éviter les situations qui représentent une menace pour notre équilibre. Il est donc tout à fait normal de vouloir garder son petit confort, mais c’est aussi le meilleur moyen de stagner. Ne vous enfermez pas dans vos peurs, n’allez pas chercher de mauvaises excuses. Pour aller de l’avant, apprenez à apprivoiser le changement, à faire face à la nouveauté, c’est qui vous permettra d’avancer.

6. Abandonnez votre passé

Certes, votre passé fait partie de vous, et vos expériences ont contribué à façonner la personne que vous êtes aujourd’hui, il ne faut pas l’oublier. Mais il ne vous définit pas: chaque jour est un nouveau commencement. C’est aujourd’hui et maintenant que vous êtes ce que vous êtes, que vous pouvez faire des choix et décider de votre vie. Le passé est immuable, tandis qu’au présent, vous pouvez encore tout changer!

7. Abandonnez votre désir d’être aimé par tout le monde

Votre besoin d’être aimé par tout le monde traduit un manque de confiance en vous qui vous pousse à prétendre être une personne que vous n’êtes pas. En effet, votre peur du jugement devient si puissante que vous voulez à tout prix plaire aux autres. Ce besoin d’être approuvé vous oblige souvent à faire des choix qui satisfont vos amis ou parents, au détriment de votre propre volonté. Résultat: les autres vous aiment pour ce que vous n’êtes pas. Cessez de penser à ce que les gens attendent de vous, apprenez à vivre pour vous et non pour les autres. Laissez place à la spontanéité et au naturel, et acceptez la critique. La seule personne à qui vous devez plaire, c’est vous.

« Votre seule limite, c’est vous »

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)