L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
© Getty Images

Mon bébé tète mal: 7 pistes à explorer

L’allaitement maternel a beau être la manière la plus naturelle de nourrir son enfant, il n’est pas évident à mettre en place pour autant. Voici 7 couacs qui pourraient expliquer pourquoi bébé n’arrive pas à téter correctement et nos conseils pour les résoudre.

Certaines mamans ont la chance de voir leur allaitement démarrer très facilement: bébé se positionne bien, mange à sa faim, le lait est produit en quantité suffisante. D’autres, au contraire, éprouvent des difficultés à le mettre au sein. Ce qui peut empêcher le nourrisson de manger correctement, et donc de prendre du poids, mais aussi décourager la jeune mère en rendant douloureux l’allaitement. En effet, un bébé qui prend mal le sein risque de provoquer crevasses, engorgements et mastites (une inflammation de la glande mammaire), ce qui peut donner l’envie à la jeune maman de stopper net l’expérience. Il est donc crucial de comprendre pourquoi le nourrisson tète mal et, surtout, de trouver les solutions adéquates pour faciliter l’allaitement.

Bébé tète mal: 7 pistes à explorer

Votre bébé semble téter avec difficulté, ne prend pas assez de poids, pleure et s’énerve au sein? Allaiter vous fait souffrir? Un conseil: prenez contact avec une sage-femme ou une conseillère en allaitement (libérale ou à l’hôpital), afin qu’elle analyse avec vous la situation et vous aide à trouver des solutions. Ne désespérez pas, il en existe des tas!

1. Bébé est mal positionné

En début d’allaitement, il est très courant d’éprouver quelques difficultés à mettre correctement bébé au sein. Mal positionné, il ne sait alors pas prendre tout le mamelon dans sa bouche et effectuer une succion correcte. Résultat: bébé tète mal et provoque crevasses et autres maux d’allaitement.

Comment solutionner le problème? Renseignez-vous, via le site de la leche league de Belgique – l’association de référence en matière de soutien à l’allaitement – ou demandez conseil à une conseillère en allaitement pour trouver la manière de mettre correctement bébé au sein, afin qu’il puisse bien positionner sa langue et sa bouche autour de votre mamelon.

2. Son frein de langue est trop court

Certains bébés naissent avec un frein de langue – le petit fil sous la langue reliant la langue de bébé à la muqueuse – trop court. Conséquence: elle ne dispose pas d’une mobilité suffisante pour se positionner de manière adéquate sur le mamelon. Une petite anomalie congénitale – appelée ankyloglossie – qui, bien que bénigne, peut être un obstacle à une bonne mise en place de l’allaitement.

Comment solutionner le problème? Si le frein de langue de bébé l’empêche de téter correctement, il est tout à fait possible de prévoir une petite intervention. Elle consiste à inciser le frein pour donner plus d’aisance à bébé lors de la tétée. Une intervention pratiquée par des spécialistes qui est indolore et sans conséquences, mais qui nécessite l’avis préalable d’un pédiatre ou d’une sage-femme spécialisée dans l’allaitement.

Lire aussi: Allaitement compliqué: et si c’était le frein de langue?

3. Vous souffrez d’un réflexe d’éjection fort

Un REF – réflexe d’éjection fort – peut empêcher bébé de téter correctement. Le lait, qui arrive de manière trop abondante et rapide dans la bouche de bébé, va alors le gêner dans sa succion. Il risque de se sentir “noyé” sous le lait, et va alors se retirer du sein, s’agiter, avaler de l’air et souffrir, potentiellement, de coliques.

Comment solutionner le problème? Un REF est assez compliqué à solutionner, raison pour laquelle il est important de voir un spécialiste de l’allaitement. Ceci étant dit, il est souvent conseillé de faire téter bébé très souvent, afin que la quantité de lait accumulé dans le sein soit moins importante, et que le jet soit moins fort.

4. Bébé est nerveux

Bébé s’agite souvent au sein, s’énerve, pleure et semble tendu? C’est peut-être parce qu’il est hypertonique et que ses muscles sont très tendus, raison pour laquelle il bouge dans tous les sens et n’arrive pas à téter paisiblement.

Comment solutionner le problème? Prendre rendez-vous chez un ostéopathe – spécialisé dans les tout-petits – afin qu’il ausculte votre nourrisson et puisse travailler la détente de ses muscles, mais aussi les potentiels blocages que pourrait avoir le nourrisson depuis l’accouchement.

5. Vos mamelons sont plats ou ombiliqués

Si vos mamelons sont plats ou qu’ils “rentrent”, bébé risque d’avoir du mal à les prendre correctement en bouche. Il aura donc tendance à ne pas téter correctement, du moins pendant la phase de démarrage de l’allaitement.

Comment solutionner le problème? Travailler à faire ressortir vos mamelons afin qu’ils soient plus faciles à prendre en bouche. Pour ce faire, il existe ce que l’on appelle des “forme-mamelons” en silicone souple, à insérer dans votre soutien-gorge qui aident les mamelons à sortir légèrement.

6. Son petit cou est coincé

Il est assez courant que les nouveau-nés souffrent de petits blocages suite à une grossesse stressante ou à la manière dont s’est déroulé l’accouchement. Des blocages qui peuvent s’accumuler partout dans le corps. Si cela s’étend au niveau de la tête et du cou de bébé, il se peut que ça l’empêche de téter correctement.

Comment solutionner le problème? Quelques séances chez un ostéopathe et/ou un kiné spécialisé devraient réduire ces traumatismes.

7. Il a un souci de déglutition

Si ce problème est beaucoup moins courant, certains bébés peuvent souffrir de troubles de la déglutition, rendant inconfortable – voire carrément douloureux – le passage du lait dans leur gorge lorsqu’ils déglutissent. Cela se manifeste par:

  • Des quintes de toux à répétition pendant que bébé est au sein
  • Des tétées trop longues
  • Un nourrisson qui se fatigue très vite au sein
  • Un petit qui recrache un peu de lait, faute de réussir à l’avaler correctement
  • Un bébé qui avale de travers, ce qui peut être très dangereux pour lui dû aux risques d’étouffement.

Comment solutionner le problème? Si vous êtes face à ces symptômes, prenez rendez-vous chez votre pédiatre et/ou chez une conseillère en allaitement. Ces spécialistes vous expliqueront comment stimuler le réflexe de déglutition chez votre bébé. Autre conseil utile: veillez à donner le sein à bébé dans un environnement calme, pour que maman et bébé puissent être les plus sereins possible.

Plus de conseils pour les futures et jeunes mamans

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires