Reprendre le sport après une longue période d’inactivité

Reprendre le sport après une longue période d'inactivité
Plus aucun doute: une activité physique régulière réduit le risques de diabète, de maladies cardiovasculaires et même de cancers. Mais attention, pas n’importe comment!

Diverses études prouvent que l’exercice physique retarde les effets du vieillissement. Y compris chez les… nonagénaires qui présentent alors nettement moins de chutes. A tout âge, le sport permet d’améliorer la force musculaire, la souplesse des articulations, la coordination
des mouvements et le sens de l’équilibre.

Néanmoins, une reprise après un long délai de sédentarité demande quelques précautions. Si vous n’en avez jamais pratiqué ou si vous avez interrompu vos bonnes habitudes depuis plus de 10 ans, consultez d’abord votre généraliste ou un médecin spécialisé. Ce dernier prévoit un examen clinique, une prise de sang s’il y a suspicion de diabète ou de cholestérol, un électrocardiogramme (E.C.G.) à l’effort (on mesure, alors
que vous suez sur un vélo ou sur un tapis roulant, votre rythme cardiaque), la surveillance de la tension artérielle, etc.

Feu vert: la marche active (3-4 km/h), la course à pied, le cyclisme, le vélo d’appartement, la natation, le stretching (étirement musculaire), certains cours de fitness (le Body Balance est un mélange d’étirements, d’exercices d’équilibre et de gestes plus musclés ou le rameur plus complet que le vélo fixe), etc.

Feu rouge: les sports de combat, ceux pratiqués en équipe et exigeant des variations perpétuelles de rythme (football, basket, volley, etc.).

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)