#ChubbycheekGang, le hashtag qui célèbre les grosses joues

#ChubbycheekGang, le hashtag qui célèbre les grosses joues
Reporters / Redux NYT

Complexée par vos joues de bébé? Rejoignez le « gang des grosses joues ». Il est l’idée d’une Anglaise de 28 ans qui a pour objectif de tourner ce qui peut être un complexe en un atout! 

L’image du « corps idéal » véhiculée par les réseaux sociaux crée bon nombre de complexes chez beaucoup d’entre nous. Et si l’on utilisait plutôt ces réseaux pour se décomplexer? Un nouveau mouvement de body positivism est en marche sur Twitter: #ChubbycheekGang (le gang des grosses joues), le hashtag qui célèbre les grosses joues.

Quel est le concept du gang des grosses joues?

Le concept? Aider des milliers de femmes à travers le monde à accepter leurs joues de bébé! C’est à une jeune britannique de 28 ans, Toni Adenle, mais plus connue sous le pseudo T0nit0ne que l’on doit ce nouveau mouvement. L’idée lui est venue de sa sœur, qui se plaignait de son visage « trop rond ». « Cela m’a fait réaliser qu’il doit y avoir d’autres jeunes femmes qui pensent la même chose. J’ai donc voulu leur faire comprendre qu’avoir un visage rond a ses avantages », a-t-elle expliqué à BuzzFeed.

« Vous aimerez ce gras un jour »

Dans un message posté sur son compte Twitter, l’étudiante en communication souligne le fait que les joues rebondies sont un atout puisqu’elles font paraître plus jeune. « Je connais des femmes de vingt ans qui n’aiment pas leurs grosses joues et qui préféreraient avoir un visage plus creusé. Si vous faites partie de ces personnes, sachez que c’est ce « gras » qui va vous faire paraître plus jeune que vos pairs dans quelques années. Ce n’est peut-être pas le cas aujourd’hui mais vous l’aimerez un jour. »

« Merci de me faire aimer mes joues de bébé »

Un message qui a été entendu, puisque les témoignages affluent sous le hashtag #Chubbycheekgang!

Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)