Voici l’orbiting: cette manie d’être épiée par un ex sur les réseaux sociaux

Voici l'orbiting: cette manie d'être épiée par un ex sur les réseaux sociaux
Getty Images

Plus de réponses à vos sms, à vos appels, plus moyen de se voir même pour un petit verre… votre partenaire ou du moins la personne que vous fréquentiez s’est envolée du jour au lendemain, sans aucune explication… Pourtant elle continue de vous épier! 

On connaissait déjà le mot « ghosting », cette fâcheuse tendance à ce qu’un partenaire ne donne plus de nouvelles du jour au lendemain. Ce terme issu du mot anglais « ghost » qui signifie fantôme dans la langue de Molière. Votre partenaire se volatilise, sans explication. Mais aujourd’hui, un nouveau mot vient d’apparaître: l’orbiting.

L’orbiting kesako?

Dans la même lignée que le ghosting, on fait aujourd’hui place à l’orbiting. Là encore, il s’agit de s’enfuir sans donner de nouvelle, à l’exception que, la personne qui a pris la fuite continue de vous épier sur les réseaux sociaux. Chaque nouvelle story que vous postez sur Instagram, Snapchat ou Facebook est visionnée par votre ghost.

Un phénomène très actuel, lié aux réseaux sociaux

C’est la blogueuse Leandra Medine qui a qualifié cette situation d’ « orbiting ». Sur son blog Man Repeller, elle explique: « J’ai commencé à fréquenter un homme – appelons-le Tyler – il y a quelques mois. Naturellement, nous nous sommes rencontrés sur Tinder et, après notre premier rendez-vous, nous nous sommes ajoutés sur Facebook, Snapchat et Instagram. Après notre deuxième rendez-vous, il a cessé de répondre à mes textos. Je me suis vite rendu compte que c’était fini, mais dans les jours qui ont suivi, j’ai remarqué qu’il regardait chacune de mes stories sur Instagram et Snapchat – et qu’il était souvent l’un des premiers à le faire. » La blogueuse continue: « Quelques semaines plus tard, après n’avoir toujours pas reçu de nouvelles, j’ai décidé de ne plus suivre Tyler sur les trois plateformes sociales. Sur Facebook et Snapchat, cela signifiait que nous ne pouvions plus voir nos contenus respectifs, mais sur Instagram, pas de chance, c’est différent ». Sur ce réseau social où l’image est reine, Tyler continue de voir le contenu que poste Leandra Medine, ainsi que ses stories. « Cela fait maintenant plus de deux mois que nous n’avons pas parlé, et Tyler non seulement me suit encore sur Instagram, mais il examine chacune de mes stories. Ce n’est pas un fantôme. C’est une orbite », conclut Leandra Medine. De là est né le terme « orbiting ».

Mais pourquoi adopter ce comportement d’orbite?

La première raison pourrait être que la personne qui vous épie veut garder un œil sur vous. Montrer qu’un lien « amical » vous unit, que si vous vous croisez par hasard, vous pouvez sans problème vous dire bonjour.

La deuxième raison est peut-être plus pragmatique… Votre ghost n’est peut-être pas au courant que vous pouvez voir qu’il suit votre vie sur Instagram. D’ailleurs la question « quelqu’un peut-il voir que j’ai visionné sa story sur Instagram? » est très souvent posée sur Google et des milliers de résultats en découlent. Beaucoup de gens ignorent toutes les fonctionnalités d’Instagram ou Snapchat. Ils pensent donc observer leur ex en toute discrétion, raté!

La troisième et dernière raison rejoint la première. La spécialiste dans le traitement des problèmes relationnels, principalement ceux liés aux réseaux sociaux, Rachel O’Neill explique dans un article du blog Man Repeller que « la personne peut ne pas être nécessairement prête à s’engager dans une relation. Cependant, elle craint que si elle élimine complètement le contact, elle risque de rater l’occasion de reprendre contact plus tard ». Elle continue en expliquant que: « Les médias sociaux offrent un regard unique et voyeuriste sur la vie des personnes avec lesquelles nous entretenons des relations, même les plus occasionnelles ». Par ce visionnage, la connexion est maintenue et si l’orbite veut revenir dans votre vie, elle n’a qu’à le faire via un commentaire ou un message, rien de plus simple.

Sur le même sujet, ces trois articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)