Témoignage: “Tinder a gâché ma vie”

Témoignage: "Tinder a gâché ma vie"
Pexels © RF._.studio

Sophie était mariée depuis huit ans. Mère de famille et employée à peu près épanouie, elle commençait à s’ennuyer dans une vie qui ronronnait. Pour “jouer”, elle s’est inscrite sur Tinder. Le début d’un profond chamboulement.

“Depuis notre rencontre, quand nous avions une trentaine d’années, je vivais avec Jérôme une relation harmonieuse. Nous avions les mêmes valeurs. Malgré des rythmes professionnels assez soutenus (Jérôme avait fondé sa PME, j’étais traductrice et prestais auprès de plusieurs gros clients), nous passions beaucoup de temps en famille.

La naissance rapprochée de nos deux garçons n’a que très provisoirement tempéré notre attirance sexuelle. Objectivement, tout allait très bien dans nos vies bien réglées”. Mais tout doucement, les premiers signes de lassitude se font sentir. “Pour pimenter notre vie intime, j’avais proposé à Jérôme de faire chambre à part. Un peu sceptique, il a accepté. Mais au bout de quelques semaines, le jeu ne l’a plus amusé et il a demandé à ce que l’on dorme à nouveau ensemble. J’ai acquiescé, mais en moi, quelque chose soupirait”.

Une galerie de beaux mecs

“C’était comme au boulot. Quand j’étais fatiguée, je me rendais compte que mes traductions étaient moins bien rédigées. Je me relisais et je constatais que mon style était plus faible. Mes clients ne semblaient rien remarquer, ils me remerciaient avec le même enthousiasme et me payaient rubis sur l’ongle. Puisqu’une traduction moyenne me rapportait autant qu’un ouvrage consciencieux, pourquoi me donner tant de peine? Un soir, j’ai confié ces questions à mon amie Laetitia. Célibataire militante, elle m’a donné son diagnostic: ‘Sophie, tu es en train de déprimer’. Je m’en suis vigoureusement défendue.

Laetitia a continué de descendre sa bière et m’a répondu en souriant: ‘Sois vigilante ou tu seras bientôt trop embourbée pour t’en sortir toute seule’. “Ni une ni deux, l’amie de Sophie attrape son smartphone et ouvre Tinder. “Elle m’a montré une galerie de beaux mecs et m’a dit: ‘Moi, je me change les idées comme ça…’ Bravache, j’ai décrété que j’allais faire comme elle. J’espérais un peu qu’elle m’en dissuaderait… Au lieu de cela, elle m’a installé l’application, m’a créé un profil et a géolocalisé mes recherches à l’autre bout de la Belgique ‘pour ne pas que tu te fasses choper’. Je suis rentrée chez moi dans un état d’excitation indicible et je me suis jetée sur Jérôme qui dormait du sommeil du juste. Il ne s’en est pas plaint”.

Lire la suite gratuitement!
Pour un accès illimité à Femmesdaujourdhui.be, créez votre compte gratuitement! Cela vous prendra moins d’une minute, c’est promis.
...

Texte: Elisabeth Clauss

Plus d’articles sur le sujet:

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)