Témoignage: “J’ai quitté mon mari pour vivre avec une femme”

Témoignage: "J'ai quitté mon mari pour vivre avec une femme"
Pexels © Ketut Subiyanto

Sasha est mariée et maman de 2 jeunes enfants lorsqu’elle a tout plaqué pour enfin vivre son homosexualité. Elle nous raconte…
Sasha* pensait former un couple parfait avec celui qu’elle considérait comme l’homme de sa vie: “Toutes mes copines m’enviaient! J’étais avec Guillaume* depuis sept ans, on était mariés, on avait deux enfants, on ressemblait à la famille idéale. Mais au fond de moi, je me sentais mal. Alors, un jour, tout cela a volé en éclats”. Sasha quitte Guillaume pour vivre sa vie avec une femme, mais “n’imaginez pas un coup de folie, non, c’est une longue histoire. Je me suis longtemps forcée à être comme tout le monde…”, nous dit-elle.

Rentrer dans le moule

Sasha a grandi dans un petit village des Ardennes où elle était la seule noire. “Dans la petite école du village, j’étais la seule fille de mon année. Pendant toute mon enfance, j’ai donc eu l’impression d’être la seule de mon espèce. C’était étrange. Un peu désagréable”. Cette impression s’est encore renforcée à la puberté. “À 17 ans, je suis tombée follement amoureuse d’une copine de l’école. Le jour où on a été surprises à s’embrasser, ça a fait un psychodrame. J’ai annoncé à ma mère que j’étais lesbienne, elle m’a répondu: ‘C’est bien, au moins, tu ne tomberas pas enceinte!’. Je crois qu’elle a pris ça pour une passade d’adolescente”.

Lire la suite gratuitement!
Pour un accès illimité à Femmesdaujourdhui.be, créez votre compte gratuitement! Cela vous prendra moins d’une minute, c’est promis.
...

Texte: Christine Masuy/Coordination: Stéphanie Ciardiello

*Les prénoms ont été modifiés

Vous aimez les témoignages?

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)