L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Getty Images

5 étapes pour réussir sa cure de sébum

Par Justine Leupe

Envie d’espacer vos shampoings? De voir vos cheveux plus forts? La solution se cache peut-être derrière la cure de sébum. Vous ne connaissez pas? On vous explique et vous conseille.

Le télétravail gagne à nouveau du terrain, l’occasion d’entamer une cure de sébum, c’est-à-dire ne plus se laver les cheveux durant… un mois! Cela vous semble insurmontable? On vous promet que non si vous suivez nos conseils.

Le sébum vous veut du bien

Le sébum est un corps gras naturel qui nourrit vos cheveux. Faire une cure permet au sébum, qui est sécrété par le crâne, d’aller se loger de la racine jusqu’à la pointe de vos cheveux. En se lavant les cheveux, vous faites disparaître cette substance avec des shampoings agressifs (industriels). Le sébum étant vite enlevé, il se renouvelle plus rapidement et en plus grande quantité, ce qui donne vite cet effet gras. Se laver régulièrement les cheveux est un cercle vicieux: vous vous shampooinez, le lendemain, vos cheveux sont à nouveau gras donc vous les relavez… Et en les lavant trop souvent, vous les agressez! Les shampoings sont irritants et pour lutter contre cette irritation, le cuir chevelu a tendance à produire davantage de sébum et donc vos cheveux graissent vite.

En décidant de laisser vos cheveux tranquilles quelque temps, la sécrétion de sébum va mieux se réguler et votre cuir chevelu graissera moins rapidement. De plus, le sébum vous veut du bien! Il est là pour protéger les cheveux et pour les hydrater.

Pourquoi se lancer dans une cure de sébum?

Plusieurs raisons peuvent vous motiver:

  • Pour espacer vos shampoings (cela vous fera gagner du temps et de l’argent).
  • Pour faire du bien à vos cheveux: ils gagneront en volume, en douceur, en brillance et en hydratation.
  • Pour nourrir vos cheveux de produits naturels après la cure de sébum.

Comment procéder?

On vous explique étape par étape comment on a procédé pour mener à bien notre cure de sébum.

Étape 1: profitez

Cela peut sembler bête, mais savourez votre dernier shampoing, appliquez votre soin ou masque préféré pour cheveux, faites moussez, laissez poser, rincez… Tout ce que vous voulez, mais profitez de ce dernier shampooinage avant l’épreuve “un mois sans se laver les cheveux”. Le tout est d’avoir des cheveux propres et sans résidus (cire, gel, laque, spray démêlant…), vos cheveux doivent être purs.

Étape 2: avoir les bons réflexes

Qui dit arrêt des shampoings ne dit pas laisser sa tignasse à l’abandon, loin de là.

Se brosser les cheveux

Munissez-vous d’une bonne brosse (avec des poils de sanglier, c’est le mieux) et démêlez-vous les cheveux tous les jours. Ne lésinez pas sur cette étape, brossez vos cheveux partout, quitte à mettre votre tête vers le bas. Ce geste quotidien vous aidera à éliminer les peaux mortes, la poussière et amènera le sébum jusqu’à la pointe de vos cheveux. Lavez régulièrement votre brosse avec un savon neutre et un peu d’eau pour éviter de remettre les saletés enlevées dans vos cheveux (idéalement après chaque utilisation).

Les aérer

Décollez vos racines en passant vos mains dans vos cheveux et en massant votre crâne, cela permettra à votre cuir chevelu de respirer.

Changer sa taie d’oreiller

Lavez votre taie d’oreiller le plus souvent possible, comme pour la brosse, cela évitera que les résidus sales que vous avez enlevés réintègrent votre chevelure.

Étape 3: camouflez vos cheveux gras

Si vous avez l’habitude de vous laver régulièrement les cheveux (tous les jours), cette sensation de gras surgira rapidement. Soyez forte! Les deux premières semaines sont les plus compliquées à gérer; après, l’état “gras” stagne. Le mieux est de camoufler votre chevelure, faites travailler votre imagination: foulards dans les cheveux (on vous donne plein d’idées ici), casquettes, chapeaux et coiffures (Help, j’ai les cheveux gras: 7 coiffures pour dépanner).

Étape 4: la délivrance

30 jours! Ça y est… vous avez réussi. Vous allez pouvoir vous laver les cheveux. Mais attention, ne foncez pas sur vos produits d’autrefois! Tournez-vous vers des shampoings et après-shampoings sans sulfates et sans silicone. Le premier sert en partie à faire mousser les produits grâce à une action chimique. Une substance très irritante, desséchante et allergène pour les cheveux. Le deuxième, le silicone, cache souvent les effets des sulfates, il abîme et rend cassant le cheveu. Ne vous fiez pas aux annotations “naturel”, “bio”… mais vérifiez les composantes, notamment grâce à des applications comme INCI Beauty ou Yuka avant d’acheter un produit.

Étape 5: maintenez un rythme non rapproché de lavage

Si vous vous êtes tuée à la tâche durant un mois, c’est pour ne pas faire valser votre effort en une semaine. Essayez de vous laver moins régulièrement les cheveux que ce que vous en aviez l’habitude. Si c’était tous les jours avant la cure, une fois tous les 3-4 jours sera déjà une belle avancée.

Mon expérience personnelle de la cure de sébum

C’était difficile, je ne vous le cache pas! Armée de mon carrée court, de mes cheveux raides et fins, j’ai vaincu et suis arrivée à bout de cette cure! Je suis plutôt contente du résultat qui est plus personnel que visuel.

Moins de shampoings

Ma motivation principale était d’espacer mes shampoings et ça a fonctionné! Depuis plus de deux mois, je ne me lave plus que deux fois par semaine les cheveux. J’ai fixé mes jours en fonction de mes activités sportives et pour le moment ça marche. J’ai également un autre rapport aux “cheveux gras”. Je me préoccupe beaucoup moins d’eux. Je les attache ou mets un bandeau les jours où ils sont moins beaux. Je me rends compte que finalement, c’est moi qui voyais mes cheveux gras, bien plus que les autres.

De meilleurs produits

Ensuite, cette cure m’a permis de faire plus attention aux produits que je mets sur mon cuir chevelu. J’ai opté pour un shampoing et après-shampoing sans sulfates, sans silicones et sans parabens. Pour être honnête, il faut s’habituer à ce qu’un produit lavant ne mousse pas, ne sente pas aussi fort, et que mes cheveux soient moins “parfaits” après un shampoing, mais dans l’ensemble ça n’a pas été trop difficile. Les produits utilisés sont légèrement plus chers, mais j’en utilise moins souvent et tiens donc plus longtemps. L’un dans l’autre, mon portefeuille ne voit pas la différence.

Et le volume?

Comme dit précédemment, mes cheveux sont raides et fins, donc je ne m’attendais pas à un miracle. Et ce n’est d’ailleurs pas le cas! Ils sont toujours aussi fin, et peu volumineux mais légèrement plus solides et en meilleure santé. On verra en automne, période où je perds généralement beaucoup mes cheveux.

La conclusion est que “oui” je recommande la cure de sébum (et encore plus si vous êtes en télétravail)! À quoi faut-il faire attention, cependant? À la sensibilité de votre cuir chevelu! En effet, il est déconseillé d’entamer une cure de sébum si votre cuir chevelu a certaines sensibilités: psoriasis, dermatite séborrhéique, eczéma… Ne plus vous laver les cheveux durant un mois pourrait provoquer des démangeaisons insupportables.

Résultat en images

1

Avant la cure de sébum

2

Après un mois sans shampoing

3

Après un mois sans shampoing

4

Après un mois sans shampoing

5

Après un mois sans shampoing

6

Après un mois sans shampoing

7

Cheveux (enfin) lavés

8

Cheveux secs et tout beaux

9

Cheveux secs et tout beaux

10

Cheveux secs et tout beaux

11

Cheveux secs et tout beaux

Plus d’articles sur les cheveux

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Contenu des partenaires