Alerte job de rêve: soyez payée pour rester au lit

Alerte job de rêve: soyez payée pour rester au lit
DLR

Une équipe de scientifiques allemands cherche des volontaires pour une étude. Rien de bien compliqué, il vous suffira de rester deux mois au lit. Le tout en étant payé 16.500 euros. Il y a tout de même quelques conditions à remplir. On vous explique!

Pour étudier les effets de la micro-gravité sur les humains, la NASA, l’Agence spatiale européenne et le Centre Allemand d’aéronautique et astronautique, en partenariat avec une équipe de scientifiques, sont à la recherche de cobayes. La première phase de test a commencé le 25 mars à Cologne et la deuxième débutera en septembre. Pour celle-ci, les scientifiques cherchent encore des volontaires de sexe féminin. Durant cette partie, les cobayes devront rester allonger deux mois dans un lit. Cela donne envie! Jusqu’à cette petite particularité tout de même, il faut être couché, la tête en bas (inclinaison de 6 degrés)! En adoptant cette position, des déplacements de fluides se font jusqu’à la tête, un peu comme chez les astronautes lorsqu’ils sont dans l’espace.

Quelques conditions à remplir

Pour empocher ces 16.500 euros, certaines conditions doivent être remplies. Les candidates seront germanophones ou du moins elles auront un bon niveau d’allemand. Elles doivent être âgées de 24 à 55 ans, mesurer entre 1,53 et 1,90 mètres, ne pas fumer et être en bonne santé. Mais surtout être disponibles 89 jours. En effet, les chercheurs prévoient 15 jours pour que les cobayes s’habituent à l’équipement, ensuite elles enchaineront avec les 60 jours allongées dans un lit incliné et enfin, elles auront droit à deux semaines de remise en forme.

Même pas le temps de s’ennuyer

Entre les analyses, les volontaires pourront lire, regarder la télévision et même utiliser leur ordinateur. Mais à aucun moment elles ne pourront se lever. Même manger se fera dans la position allongée. Et qui dit nourriture sans bouger, dit grossir? Et bien non, les repas ont soigneusement été étudiés, pour éviter la prise de poids. Pour garder le moral, les scientifiques ont annoncé dans un communiqué qu’ils autoriseront même quelques sucreries. Hourra! Si vous êtes libre début septembre, et ce, jusqu’en décembre et que l’aventure vous tente, foncez!

Le but de ce test est d’analyser les réactions des astronautes dans l’espace et pouvoir améliorer leurs conditions lorsqu’ils seront en mission.

Pour plus d’information: dlr-probandensuche.de

Si cet article vous a plu, allez lire aussi

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

 

 

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)