L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

11 conseils à suivre pour avoir un cœur en bonne santé

Non, les maladies cardiovasculaires ne sont pas l’apanage des hommes! Au contraire, elles sont aujourd’hui, bien avant les …
Non, les maladies cardiovasculaires ne sont pas l’apanage des hommes! Au contraire, elles sont aujourd’hui, bien avant les cancers, la première cause de mortalité chez les femmes… avec la complicité des femmes elles-mêmes.
  1. Informez-vous…  Votre mère a fait un infarctus avant 65 ans? Votre père en a fait un avant 55 ans? Attention! Les antécédents familiaux multiplient le risque d’infarctus par 2,7.
  2. Mangez des fruits et des légumes. 3 fois par jour suffisent pour réduire de 27 % votre risque de mortalité cardiovasculaire!
  3. Buvez… peu! Malgré l’opposition des cancérologues, radicalement anti-alcool, les cardiologues confirment: il y a plus d’infarctus chez les abstinents que chez les consommateurs modérés. Mais ne dépassez pas un verre par jour (deux pour les hommes).
  4. Bougez… mais pas trop! La sédentarité est mauvaise pour le cœur… mais une pratique sportive trop intensive n’est pas non plus dénuée de risque. La preuve? Il y a des infarctus à l’effort.
  5. Cessez de fumer! La nicotine augmente la pression sanguine, diminue le calibre des artères et favorise la formation des caillots, et le monoxyde de carbone, présent dans la fumée de cigarette, favorise l’athérosclérose. Mieux vaut donc renoncer au tabac, surtout si vous prenez la pilule: une femme sous contraception hormonale qui fume 20 cigarettes par jour ou plus multiplie son risque de maladie cardiovasculaire par 20!
  6. Ralentissez! Depuis que l’étude INTERHEART (2004), portant sur plus de 30 000 personnes dans 52 pays, a confirmé les ravages du stress sur le cœur, les spécialistes vous recommandent de décompresser.
  7. Allégez-vous. Pour évaluer le risque cardiovasculaire lié aux kilos en trop, l’indice le plus sûr est le tour de taille: chez les femmes, il ne devrait pas dépasser 88 cm (maximum autorisé pour les hommes: 102 cm)!
  8. Mesurez votre tension. En Belgique, 25 % des adultes sont hypertendus… et plus de la moitié ne s’en doutent pas!
  9. Surveillez votre cholestérol. Une simple prise de sang suffit pour établir votre bilan lipidique et calculer votre cholestérol-LDL, facteur causal de l’athérosclérose.
  10. Méfiez-vous du diabète. Les maladies cardiovasculaires sont 2 à 4 fois plus fréquentes chez les diabétiques, un taux élevé de glucose dans le sang favorisant la coagulation sanguine. Si vous avez des doutes, faites-vous dépister! (Infos: Association belge du Diabète, www.diabete-abd.be.)
  11. Oubliez le THS… en tout cas pour le bien de votre cœur: il est désormais prouvé que le traitement hormonal de substitution n’a aucun effet protecteur contre les maladies cardiovasculaires. Au contraire, il peut augmenter le risque de thrombose veineuse, phlébite, embolie pulmonaire, etc. A discuter avec votre gynéco en cas de ménopause (trop) pénible. (Pour en savoir plus: Ligue Cardiologique Belge, liguecardioliga.be)