Vidéo: le fou rire incontrôlable du prince Harry et Meghan Markle aux îles Tonga

Vidéo: le fou rire incontrôlable du prince Harry et Meghan Markle aux îles Tonga
Getty Images

Pas toujours évident de rester sérieux et ce, même lorsque l’on est duc et duchesse de Sussex. Le prince Harry et son épouse, Meghan Markle, ont eu du mal à étouffer leur fou rire devant la prestation d’une chorale d’étudiants aux îles Tonga.

C’est un beau moment de complicité que nous a offert le couple royal que forment le prince Harry et Meghan Markle. Pour leur deuxième jour dans les îles Tonga, Meghan Markle et le prince Harry ont assisté à un événement dédié à la protection de la forêt, durant laquelle une chorale d’étudiants a entonné un chant destiné à éloigner les moustiques.

Les ailes des moustiques

Face aux jeunes mimant les ailes des moustiques, Meghan et Harry ont eu beaucoup de mal à contenir leurs rires. Pas très sympa pour les étudiants qui interprétaient ce chant pour protéger Meghan Markle.

En effet, le virus Zika a été détecté dans les îles Fidji et Tonga. Un voyage à haut risque donc pour l’épouse du prince Harry qui est enceinte. Évidemment, la duchesse de Sussex a pris ses précautions en portant des vêtements amples et des manches longues.

Un fou rire qui en rappelle un autre

En voyage au Canada, le prince Charles et Camilla ont été pris d’un fou rire alors qu’ils assistaient à une cérémonie officielle durant laquelle deux autochtones ont entamé un chant traditionnel particulier. Se cachant derrière ses grandes lunettes noires et son foulard, Camilla a tout de même eu du mal à calmer son hilarité. Le prince Charles, gêné par la situation, tentait de se retenir d’exploser de rire en se touchant le nez…

Fan de la famille royale d’Angleterre? Lisez également ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, nos comptes Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)