Meghan Markle enfreint une nouvelle fois le protocole avec cette tenue

Meghan Markle enfreint une nouvelle fois le protocole avec cette tenue
Reporters / Mega

Meghan Markle ne s’en est jamais cachée. Elle compte bien prendre du recul vis-à-vis du protocole. L’ancienne actrice est apparue dans une sublime mini-robe smoking défiant une nouvelle fois le dress code de la famille royale. 

En épousant le prince Harry, Meghan Markle savait qu’elle se liait également à des règles très strictes. Mais l’ancienne actrice n’a pas peur d’enfreindre le protocole. Elle le fait déjà régulièrement en affichant un chignon flou.

10 centimètre au-dessus du genou

Conviée ce 30 août à un concert caritatif avec le prince Harry à Londres, la Duchesse de Sussex a une fois encore repoussé les limites du dress code en portant une robe smoking de la maison Judith & Charles bien trop courte… selon le protocole. En effet, la robe de Meghan Markle lui arrivait environ 10 centimètres au-dessus du genou. Ce qui n’est pas conforme au règlement vestimentaire royal.

Avant Meghan, il y avait Lady Di

Nos confrères de l’édition britannique du Marie Claire détaillaient certaines règles du protocole vestimentaire de la famille royale d’Angleterre. « Des tenues longues sont absolument obligatoires dès qu’il est question d’être habillée pour une soirée. Dans les autres cas, la longueur de la robe peut varier en fonction de l’événement en question et de son ‘dress code’, mais également en fonction de la culture du pays visité. » 

Mais Meghan Markle n’est pas la première à faire une entorse au règlement royal. Avant elle, il arrivait aussi à Lady Diana de franchir la ligne.

🗣We love a princess in a short dress!

A post shared by ROYAL STYLE (@royalstylechild) on

Fan de Meghan Markle? Lisez également ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)