Envie de travailler pour la reine Elizabeth II? C’est désormais possible

Envie de travailler pour la reine Elizabeth II? C'est désormais possible
Reporters / Goff

Vous aimez la famille royale anglaise, vous adorez les réseaux sociaux et votre anglais est parfait? La reine Elizabeth II a peut-être un job à vous proposer. Elle cherche une personne pour gérer sa communication numérique. 

Les réseaux sociaux, toute une histoire pour la famille royale anglaise, il se pourrait bien que très prochainement ce ne soit plus, ni Kate et William, ni Meghan et Harry qui gèrent eux-mêmes leurs propres comptes Instagram.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by The Duke and Duchess of Sussex (@sussexroyal) on

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Kensington Palace (@kensingtonroyal) on

À la recherche d’un nouveau social media manager

La famille royale a publié sur sa page LinkedIn et sur son site internet une offre d’emploi pour une place de « Digital Communications Editor ». En gros, ils cherchent un chargé de communication numérique. Au vu de la description de l’offre, cette personne ne s’embêtera pas et aura de multiples casquettes. Il lui sera demandé de créer du contenu pour les réseaux sociaux mais aussi d’écrire des articles pour le site web, notamment sur les différentes missions entreprises par les membres de la royauté. Mais aussi de gérer le contenu vidéo et photo, tout en étant créatif et en n’oubliant pas d’innover. Rien que ça! Le salaire, pour un 37,5h semaine s’élèvera à 34.000 euros par an, avec 33 jours de congé. Pas trop mal! Si vous êtes intéressée? Vous avez jusque demain, mercredi 22 mai, pour postuler, alors à vos cv!

Pour retrouver l’offre d’emploi, rendez-vous sur site de la famille royale.

La royauté, vous aimez? Lisez aussi

Pour être au courant de toute nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)