Adorable: voici ce que sont devenues les fleurs du mariage de Meghan et Harry

Adorable: voici ce que sont devenues les fleurs du mariage de Meghan et Harry
Reporters

130.000 euros. C’est le chiffre avancé quant au budget consacré aux fleurs lors du mariage de l’année qui a uni le prince Harry et l’ancienne actrice Meghan Markle. Mais que sont devenues toutes ces magnifiques roses blanches? 

On le sait, aucune communication n’est plus contrôlée que celle de la famille royale d’Angleterre. Alors que le mariage du prince Harry et Meghan Markle a été fabuleusement accueilli par la population et les médias, pas question de venir gâcher la fête avec des polémiques. Alors, que sont devenues les fleurs du mariage?

Des roses blanches en hommage à Lady Di

Le budget des fleurs, qui ont servi à décorer la Chapelle St George, serait d’environ 130.000 euros. De magnifiques roses blanches ont été accrochées ici et là dans l’église où les amoureux ont scellé leur destin. Une fleur choisie en hommage à la maman d’Harry, Lady Di, décédée en 1997.

Des patients heureux

Ces roses, qui ont été cueillies par le Prince lui-même, n’ont heureusement pas fini à la poubelle. Non, le couple a fait un sublime geste en les offrant aux patients de la maison de retraites St Joseph de Londres.

L’établissement a annoncé sur sa page Facebook qu’il a reçu une « livraison spéciale » de fleurs. La photo d’une personne âgée souriante, avec deux jolis bouquets dans les mains, est accompagnée d’une légende remerciant Harry et Meghan mais aussi la fleuriste, Philippa Craddock. « Notre maison de repos sent et est magnifique. Un geste si charmant. » C’est sûr, le couple princier a fait des heureux.

Le « royal wedding » vous intéresse? Lisez également ceci

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)