Oscars 2020: le message fort derrière la cape portée par Natalie Portman

Oscars 2020: le message fort derrière la cape portée par Natalie Portman
Getty Images

Lors de la 92ème cérémonie des Oscars qui avait lieu ce dimanche 9 février, Natalie Portman a fait sensation avec la cape signée Dior qu’elle portait par-dessus sa robe. Cette dernière comportait un petit détail qui n’est pas passé inaperçu.

Scarlett Johansson, Laura Dern, Joaquin Phoenix, Brad Pitt, Penélope Cruz, Spike Lee, Adam Driver, Billie Eilish… Cette nuit, le tout-Hollywood était réuni au Théâtre Dolby de Los Angeles pour la 92ème cérémonie des Oscars. Comme chaque année, les nominés et les invités profitent de cet événement tant attendu pour arborer des looks plus extravagants les uns que les autres et d’en mettre plein la vue aux journalistes et (télé)spectateurs. Avec sa tenue, Natalie Portman a quant à elle tenu à rendre hommage aux réalisatrices ignorées par la cérémonie.

Le détail qui fait mouche

Natalie Portman, lauréate de l’Oscar de la meilleure actrice en 2011 pour son rôle dans Black Swan, a foulé le tapis rouge dans une magnifique robe noire et dorée ainsi qu’une longue cape Dior. Sur le revers de cette dernière, elle avait fait broder le nom de réalisatrices oubliées des Oscars.

“J’ai voulu rendre hommage à ma manière aux femmes qui n’ont pas été reconnues pour leur incroyable travail cette année”, a-t-elle confié à une journaliste du Los Angeles Times. En effet, une fois de plus, aucune femme ne concourait pour la statuette dans la catégorie “Meilleur réalisateur” lors de cette édition. Et cette inégalité persiste depuis des années: en 92 éditions, seules cinq femmes ont été nommées en tant que “Meilleur réalisateur”.

Les réalisatrices oubliées

On pouvait donc lire sur sa cape les noms de Lorene Scafaria (Hustlers), Lulu Wang (The Farewell), Greta Gerwig (Les filles du docteur March), Mati Diop (Atlantics), Marielle Heller (Un ami extraordinaire), Melina Matsoukas (Queen & Slim), Alma Har’el (Honey Boy) et Céline Sciamma (Portrait of a Lady on Fire). Malgré leurs projets de qualité, aucune d’entre elles n’a été nommée dans la catégorie du meilleur réalisateur.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by The Cut (@thecut) on

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

View this post on Instagram

 

A post shared by E! Latin America (@eonlinelatino) on

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Loving Haute Couture (@lovinghautecouture) on

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Une injustice qui persiste

Natalie Portman avait déjà dénoncé cette injustice lors des Golden Globes en 2018. Sur scène, l’actrice a lancé une petite pique au moment de remettre le prix du meilleur réalisateur: au lieu de se contenter de prononcer le fameux “Et les nommés sont…”, elle avait lâché avec le sourire: “Et les nommés, qui sont tous des hommes, sont…”.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)