5 réalisatrices qui auraient dû être nommées aux Oscars 2020

5 réalisatrices qui auraient dû être nommées aux Oscars 2020
© Reporters

Ce 13 janvier 2020, les nominations aux Oscars ont été dévoilées. Sans grande surprise (mais avec désolation), aucune femme ne figure dans la catégorie « Meilleur réalisateur ». 

Le 9 février prochain aura lieu la 92ème cérémonie des Oscars. Une édition qui regroupe du beau monde, toutes catégories confondues: Scarlett Johansson (Meilleure actrice), Brad Pitt (Meilleur acteur dans un second rôle), Todd Philips (Meilleur réalisateur) ou encore Margot Robbie (Meilleure actrice dans un second rôle). Mais comme chaque année, les réalisatrices sont aux abonnés absents…

Où sont les réalisatrices? Pas aux Oscars

En 2020, l’Oscar du Meilleur réalisateur sera attribué à Martin Scorsese (The Irishman), Todd Philips (Joker), Sam Mendes (1997), Quentin Tarantino (Once Upon a Time… in Hollywood) ou Bong Joon Ho (Parasite). Une fois encore, aucune femme ne concourt donc pour la statuette…

En 2019 déjà, on déplorait l’absence de réalisatrices dans cette catégorie. Il faut dire que la situation est bien plus que courante: en 92 éditions, seules cinq femmes ont été nommées en tant que « Meilleur réalisateur » (Lina Wertmüller en 1977, Jane Campion en 1994, Sofia Coppola en 2004, Kathryn Bigelow en 2010 et Greta Gerwig en 2018). Une seule d’entre elles est repartie avec la statuette: Kathryn Bigelow pour le film Démineurs.

Un problème plus profond

Chaque année, c’est le même constat, que ce soit aux Oscars, à Cannes ou aux Golden Globes: les réalisatrices ne sont pas mises à l’honneur. Si on ne peut que le déplorer, on ne peut pas uniquement blâmer les organisateurs des cérémonies: il faut savoir que, selon une étude de l’Université d’Annenberg, seuls 4% des films américains ont été réalisés par des femmes sur ces dix dernières années. « Les films coûtent cher, ils prennent beaucoup de temps, ils nécessitent beaucoup d’argent et d’accords, et la plupart de ceux qui les donnent sont des hommes », a récemment expliqué la réalisatrice Greta Gerwig.

Les femmes ont donc plus de difficultés à trouver des producteurs prêts à investir dans leurs projets et sont ainsi moins nombreuses à pouvoir les concrétiser. Une absurdité, qui pourrait changer d’ici quelques années: « Je pense qu’au cours des deux dernières années, ça s’est amélioré. Je pense que les gens sont plus enclins à prendre des risques en pariant sur des voix différentes, des auteurs, scénaristes et réalisateurs différents », confie Greta Gerwig, confiante pour l’avenir.

5 réalisatrices qui ont brillé cette année

Les mauvaises langues diront que la cause de cet absentéisme est tout simplement que les femmes réalisent de moins bons films… À tort! Voici 5 réalisatrices qui méritaient d’être nommées aux Oscars 2020.

Lulu Wang (L’Adieu)

La réalisatrice chinoise s’est basée sur « un mensonge réel » pour son film. Dans L’Adieu, une famille décide de cacher à leur grand-mère Nai Nai qu’elle est atteinte d’une maladie incurable. Un mensonge difficile à porter pour Billi, née en Chine mais élevée aux États-Unis… Un film émouvant qui a séduit toutes les critiques jusqu’ici. Awkwafina, qui interprète Billi, a d’ailleurs été récompensée aux Golden Globes en tant que « Meilleure actrice dans une comédie ».

Olivia Wilde (Booksmart)

Cette année, Olivia Wilde a fait ses premiers pas en tant que réalisatrice et a livré le très bon Booksmart. Ce film relate l’histoire d’Amy (Kaitlyn Dever) et Molly (Beanie Feldstein) qui décident de profiter une première et dernière fois avant leur entrée à l’Université. Une comédie qui a séduit la critique et le public (ainsi qu’Obama!).

Greta Gerwig (Les Filles du docteur March)

Les Filles du docteur March est nommé dans de bien nombreuses catégories pour les Oscars 2020: Meilleur film,  Meilleure actrice (Saoirse Ronan), Meilleure actrice dans un second rôle (Florence Pugh), Meilleur scénario adapté, Meilleurs costumes… mais pas pour la réalisation!

Kasi Lemmons (Harriet)

Réalisé par Kasi Lemmons, Harriet est un film biographique sur Harriet Tubman, qui a aidé plus d’une centaine d’esclaves à fuir le Sud des États-Unis après s’être elle-même échappée en 1849. Cynthia Erivo est nommée pour la catégorie « Meilleure actrice ».

Marielle Heller (Un ami extraordinaire)

Réalisé par Marielle Heller, Un ami extraordinaire relate l’histoire vraie de Fred Rogers, un présentateur américain adoré du public, et de Tom, un journaliste qui doit écrire un article à son sujet. Tom Hanks est nommé dans la catégorie « Meilleur acteur dans un second rôle ».

Plus d’articles ciné:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)