Savez-vous planter les bulbes?

Savez-vous planter les bulbes?
Getty images

Si vous les plantez maintenant, votre jardin sera plein de couleurs du début du printemps jusqu’en été. Commencez par faire votre choix… et passez à l’action. On vous explique comment faire.

On adore les bulbes printaniers parce qu’ils colorent les parterres dès le début du printemps. Attention, à ne pas confondre avec les bulbes d’été (dahlias, crocosmias), qui se mettent en terre au printemps.

Quand planter les bulbes de printemps?

Les bulbes printaniers se plantent entre début septembre et fin novembre, le plus tôt possible. Plus tôt ils seront installés, mieux ils résisteront au gel. Ceux qui fleurissent les premiers, comme les perce-neiges, doivent être dans le sol au plus tard à la mi-octobre.

Comment planter les bulbes printaniers?

  • Ameublissez d’abord la terre et ajoutez un peu de compost.
  • Enfoncez le plantoir à bulbes jusqu’à la profondeur nécessaire. Une petite pelle convient aussi.
  • Retirez le plantoir et déposez le bulbe dans le trou, racine vers le bas, pointe vers le haut.
  • Replacez la terre, tassez bien et arrosez. Le trou doit être bien comblé pour ne pas laisser de vides autour du bulbe.

À quelle profondeur?

Attention, la profondeur de plantation est importante et varie selon les variétés. L’astuce des jardiniers pour ne pas se tromper: l’oignon doit être à une profondeur égale à deux fois sa hauteur. Par exemple: si le bulbe a 3 cm, prévoyez une profondeur de 6 cm.

À quelle distance l’un de l’autre?

La distance de plantation dépend de l’effet visé. Pour les narcisses, par exemple, 10 cm au moins sont conseillés sur l’emballage. Mais pour un effet magique, on préfère souvent les rapprocher. Pour les petits bulbes à planter en groupe, creusez un grand trou de plantation ou une tranchée et serrez les bulbes l’un près de l’autre.

Peut-on couper les feuillage après la floraison?

Une fois les tulipes, ail, jacinthes… fanées, les bulbes printaniers restent là où ils sont. Ne coupez pas tout de suite les feuillages car c’est à ce moment que se nourrissent les bulbes pour l’année suivante. Vous pourrez couper les feuillage une fois qu’ils seront complètement jaunis.

Pour assurer une floraison pendant des années, juste avant et juste après la floraison, administrez un peu d’engrais organique (comme du fumier de vache ou de cheval déshydraté) ou de l’engrais prêt à l’emploi (avec plus de potassium que de phosphore).

Où planter les bulbes?

  • Parterre: certains sont plus jolis groupés en masse (les narcisses, muscaris…), d’autres en petits groupe (les tulipes…), d’autres encore en éléments isolés (l’air ornemental…).
  • Dans la pelouse: rien de plus magique que voir ces petites touches colorées sortir de la pelouse à la fin de l’hiver. Vous pouvez les regrouper sous un arbre (au moment de leur floraison, l’arbre laisse encore passer suffisamment de lumière). Astuce: pour un effet plus sauvageon dans la pelouse, lancez-les à la volée et plantez-les où ils sont tombés.
  • En pots: des bulbes cultivés en pot donnent également de jolis accents colorés à une terrasse.
    • Choisissez un pot assez grand ou une jardinière, percés de petits trous.
    • Couvrez les trous de tessons de pot ou d’une fine couche de granulés d’argile.
    • Remplissez le pot de terreau (de qualité!) jusqu’à la hauteur correspondant à la profondeur de plantation.
    • Disposez les bulbes avec le bourgeon vers le haut puis ajoutez du terreau jusqu’à environ 2 cm du bord.
    • Pour l’hiver, entreposez les pots dans un endroit abrité mais pas trop sombre.
    • Arrosez régulièrement, surtout les premières semaines.
    • Astuce en pot, la plantation en lasagne.

Plus d’astuces pour le jardin en automne? Ceci pourrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)