Papillons de nuits et mites: comment les distinguer?

Papillons de nuits et mites: comment les distinguer?
Getty images

Ils papillonnent le long des fenêtres et on les retrouve parfois dans les placards. Dans la famille des papillons de nuit, certains peuvent être nuisibles et causer des dégâts à la maison: les mites. Mais comment faire la différence?

Les mites sont des papillons de nuit qui font leurs nids dans les placards. Certaines se nichent dans les réserves alimentaires, tandis que d’autres préfèrent les vêtements. Frédéric Francis, Professeur en entomologie à Gembloux Agro-Bio Tech (Université de Liège), nous explique comment les distinguer.

Papillons ou mites?

Les papillons de nuit sont certes généralement actifs à la tombée du jour, mais paradoxalement, ils sont attirés par la lumière. “On les distingue des autres papillons ‘de jour’ par leurs antennes toutes fines qui ne comportent pas de petites boules aux extrémités. Ils viennent généralement de l’extérieur et sont complètement inoffensifs. En revanche, si vous croisez plusieurs insectes en train de papillonner près du dressing, dans votre chambre à coucher ou dans la cuisine, il y a de fortes chances que ce soient des mites. Ces dernières font partie des papillons de nuit, mais contrairement aux autres, elles sont beaucoup plus petites, ont les ailes frangées et peuvent causer des dégâts à la maison”, explique l’entomologiste Frédéric Francis.

Gare au paquet de farine mal fermé

Bien qu’elle soit inoffensive pour l’homme, la mite alimentaire – aussi appelée pyrale de la farine (Ephestia kuehniella) – est considérée comme nuisible car elle se multiplie très rapidement. “On retrouve généralement des traces de larves et des œufs sous forme de toiles de soie, comme des fils d’araignée dans les produits secs: farine, semoule, riz, pâtes, muesli, biscuits, fruits secs, flocons d’avoine, sucre, etc.”, décrit le professeur en entomologie. En cas d’infestation, il est recommandé de jeter les aliments infestés.

Pour prévenir leur apparition, nettoyez bien l’intérieur des placards en enlevant toutes les miettes et veillez à bien conserver les aliments dans des récipients hermétiques. Bon à savoir: d’après le Doyen de la faculté à Gembloux Agro-Bio Tech, généralement les aliments infestés le sont dès l’achat. Et les produits en vrac sont particulièrement exposés à ce problème… N’oubliez donc pas de bien transvaser tous vos sachets de graines et autres produits secs dans des bocaux, pour limiter les risques.

Lire aussi: 10 étapes pour nettoyer sa cuisine

Attention aux trous dans les vêtements

Ces petits trous que vous trouvez dans vos jolis pulls en laine pourraient bien être causés par des mites vestimentaires, aussi appelées teignes (Tineola bisselliella). Ce type de papillon de nuit aime les endroits sombres et chauds et se nourrit de textiles d’origine végétale ou animale (laine, coton, soie, etc.). Pour les éviter, abstenez-vous de ranger des vêtements déjà portés dans les placards (les odeurs corporelles et les éventuelles taches alimentaires attirent les mites) et s’ils ne sont pas utilisés régulièrement, stocker les pièces propres dans des housses hermétiques.

De temps en temps, il est aussi conseillé d’enlever tous les vêtements du dressing, de les aérer et de nettoyer en profondeur l’intérieur des placards. Profitez-en alors pour y glisser quelques sachets de lavande ou du bois de cèdre, dont le parfum éloigne les mites. En cas d’infestation, vous pouvez tester les pièges à phéromones et les produits anti-mites. “Les mites n’aimant pas les températures extrêmes, vous pouvez aussi mettre les vêtements infestés quelques jours dans le congélateur”, conseille l’entomologiste Frédéric Francis.

Lire aussi: 10 conseils pour venir à bout de la corvée des lessives

Plus d’infos sur les nuisibles

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)