Voyage: 4 pratiques qui semblent innocentes à abandonner immédiatement

Voyage: 4 pratiques qui semblent innocentes à abandonner immédiatement
© Brooke Cagle/Unsplash

Certaines habitudes de vacanciers, a priori tout à fait sans danger, sont en réalité néfastes pour l’environnement. On fait le point sur quatre pratiques à abandonner pour préserver notre planète.

Lorsqu’on voyage, on aime profiter pleinement des lieux tout en les respectant! Si l’on a conscience qu’abandonner ses déchets a un impact sur la nature, nous ignorons souvent que certains de nos gestes routiniers, qui semblent inoffensifs, ont des répercussions similaires.

Créer des Cairns

Au détour d’une balade, vous avez déjà aperçu des pierres empilées les unes sur les autres et vous vous êtes laissée tenter à faire de même? Initialement utilisées pour guider les randonneurs, ces sculptures appelées Cairns sont désormais courantes et deviennent problématiques. En effet, les pierres empilées sont en réalité un vrai fléau pour l’environnement. Les galets ont souvent un rôle dans l’écosystème: rempart naturel, lieu de vie, de nidification, etc. En les déplaçant et en les empilant, l’Homme modifie la nature et y nuit. Face à l’ampleur de la tendance, les Cairns sont désormais interdits dans certains lieux populaires.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ratnadeepa Bandopadhyay (@the.sunset.dragonfly) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Construire des petits barrages

Pendant les périodes de fortes chaleurs et de canicule, nombreux sont ceux qui se rendent au bord des rivières afin de mettre leurs pieds dans l’eau. Afin de profiter pleinement de ce bain de fraîcheur, certains construisent des barrages à l’aide de galets et créent ainsi une mini-piscine dans le cours d’eau (une technique très utilisée par les parents de jeunes enfants). Cette action a cependant un réel impact écologique, que ce soit sur la faune ou la flore: les poissons sont bloqués par ces structures et peuvent y perdre la vie. Autre conséquence de ces barrages: la hausse de la température de l’eau, puisqu’elle ne s’écoule plus, qui peut dérégler l’éco-système.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Michael Berge (@michaelberge) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Se balader dans les champs de fleurs

Décidément, Instagram peut être un vrai fléau pour l’environnement… Le réseau social a en effet rendu populaire les clichés pris dans les champs de fleurs. Ces derniers sont désormais pris d’assaut par les touristes, qui s’y baladent parfois sans autorisation, qui y cueillent les plantes ou les piétinent. Aux États-Unis, dans la ville de Lake Elsinore (Colorado), les collines de coquelicots ont ainsi dû fermer leurs portes au public. Dans le Sud de la France, ce sont les champs de lavande qui sont menacés par la surfréquentation touristique. Dès lors, afin de préserver la nature, certaines règles de savoir-vivre doivent être respectées: rendez-vous uniquement dans les champs ouverts au public, ne cueillez aucune fleur, marchez dans les allées prévues à cet effet et ne piétinez pas les plantes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Quentin Lafon ✈ (@quentinlafon) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Nourrir les animaux

Au détour d’une balade, vous êtes du genre à laisser le reste de votre pain afin de nourrir les oiseaux de la forêt ou les canards de l’étang? Lorsque vous croisez un écureuil, vous dégainez de la nourriture pour qu’il s’approche? Si cela part d’un bon sentiment, cela peut causer des conséquences autant sur les animaux en question que sur la flore et vous-même! En effet, les aliments consommés par l’Homme ne sont pas nécessairement appropriés pour la faune sauvage. De plus, si les animaux sont nourris par nos soins, ils ne cherchent plus leur nourriture dans la nature: ce qui peut provoquer un déséquilibre dans l’éco-système. Ajoutons à cela que certaines bêtes peuvent être porteuses de maladies infectieuses, que vous pourriez attraper en étant en contact avec leur salive.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Léa Collober ~ Naturaliste (@enjoynaturewithme) le

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Envie de partir en vacances?

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)