Belge et bloqué(e) à l’étranger à cause du coronavirus: que dois-je faire?

Belge et bloqué(e) à l'étranger à cause du coronavirus: que dois-je faire?
© Artur Tumasjan/Unsplash

Alors que les pays qui ferment leurs frontières sont de plus en plus nombreux et que les compagnies aériennes suspendent leurs services, certains vacanciers belges se retrouvent coincés à l’étranger. Que faire dans une situation pareille?

Les mesures de sécurité contre la propagation du coronavirus ont rapidement pris de l’ampleur, si bien que certains voyageurs se retrouvent bloqués à l’étranger, notamment au Maroc et en Turquie.

Que faire si vous êtes bloqué(e) à l’étranger?

Vous êtes dans cette situation et ne savez que faire pour revenir en Belgique? Le SPF Affaires étrangères fait le point sur les démarches à suivre.

  1. Contactez votre agence de voyage, tour-opérateur ou compagnie aérienne.
  2. Inscrivez-vous sur le site Traveller Online (lien par ici) et suivez les instructions en ligne des ambassades.
  3. En cas d’urgence, appelez le +32(0)2.501.4000. Il s’agit du call center pour tous les Belges qui sont bloqués en dehors du pays. La ligne est ouverte de 9h00 à 20h00, pour « traiter les situations d’urgence à l’étranger ».
  4. Limitez autant que possible vos contacts sociaux pour les prochains jours.

Sachez que si votre vol de retour a été annulé par la compagnie aérienne, vous pouvez vous faire rembourser votre billet sans frais supplémentaires ou accepter un autre vol de retour. Si ce dernier n’a pas lieu le même jour que le vol initialement prévu, la compagnie aérienne doit prendre en charge votre hébergement à l’hôtel. Cette solution n’est évidemment envisageable que si certains vols sont maintenus: si ce n’est pas le cas, entrez en contact avec l’ambassade.

Des vols particuliers

Ayant connaissance des touristes bloqués à l’étranger, le SPF Affaires étrangères est actuellement en contact avec les compagnies aériennes pour organiser des rapatriements. Au Maroc, un accord a été conclu avec Rabat par le Ministre des Affaires étrangères Philippe Goffin: les Belges bloqués dans le pays pourront donc rentrer sans crainte. Pour ce faire, il est évidemment vital que le SPF Affaires étrangères sache où vous vous trouvez: c’est pour cette raison que le point n°2 cité ci-dessus n’est pas facultatif.

Plus d’infos sur le coronavirus:

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)