Netflix: voici pourquoi « The Haunting of Hill House » est bien plus qu’une série d’horreur

Netflix: voici pourquoi "The Haunting of Hill House" est bien plus qu'une série d'horreur
©Netflix

Adaptée du roman d’horreur de Shirley Jackson, sorti en 1959, « The Haunting of Hill House » est bien plus qu’une simple série d’horreur qui vous fera frissonner en cette période d’Halloween. Depuis sa diffusion en octobre 2018 sur Netflix, la série reçoit les louanges du public, de la critique, mais aussi du maître du genre, Stephen King.

À l’approche de la fête des morts, on se dirige davantage vers la section « horreur » du catalogue Netflix. Et même si vous n’êtes pas une fanatique de l’épouvante, vous ne pouvez pas passer à côté de la série « The Haunting of Hill House ». Entre horreur et drame psychologique, cette pépite signée Mike Flanagan est une véritable réussite.

The Haunting of Hill House

La série dépeint l’histoire du couple Crain et de leurs cinq enfants, qui emménagent dans une mystérieuse demeure nommée « Hill House », où se sont déroulés d’atroces événements. 26 ans plus tard, les enfants (devenus adultes), et leur père désormais veuf, se retrouvent pour l’enterrement de la cadette, qui s’est suicidée pour une raison mystérieuse. Les épisodes sont rythmés par les flash-backs, oscillant entre l’enfance des personnages principaux et le présent. Petit à petit, le spectateur découvre la tragédie qu’à vécue la famille lors de son séjour à Hill House, un traumatisme qui ronge la fratrie depuis des années.

Bien plus qu’une série d’horreur

Au premier abord, la série semble être tout ce qu’il y a de plus banal. Il faut dire que le thème de la maison hantée n’a rien de bien innovant. Mais The Haunting of Hill House ne pourrait se résoudre à une simple « série d’horreur ». Oui, le surnaturel est bien présent et la série ne manquera pas de vous faire sursauter et de vous faire peur, mais Mike Flanagan ne s’est pas arrêté là. La série aborde en réalité de nombreux thèmes psychologiques, tels que la famille, le deuil, la dépression, la toxicomanie, et les démons du passé qui peuvent nous ronger suite à un événement traumatisant. Le tout est agrémenté d’un esthétisme bien léché et d’un rythme qui captive le spectateur dès le premier épisode.

Approuvée par Stephen King

Si vous n’êtes toujours pas convaincue, sachez que la série a même été approuvée par le maître du genre: Stephen King. Sur son compte Twitter, il écrit: « The Haunting of Hill House, revu et remodelée par Mike Flanagan. Habituellement, je me désintéresse de ce genre de révisionnisme, mais c’est génial. Proche de l’œuvre de génie, vraiment. Je pense que Shirley Jackson approuverait, mais qui peut vraiment le savoir… ».

Bientôt une saison 2?

Bonne nouvelle pour celles et ceux qui sont déjà fans de la série: il y aura bel et bien une deuxième saison! Elle sera mise en ligne en 2020 avec toujours Mike Flanagan aux commandes et se présentera cette fois sous la forme d’une anthologie (série dont les épisodes sont parfaitement indépendants les uns des autres, comme pour Black Mirror, par exemple).

Découvrez la bande-annonce

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)