« Can’t Stop the Feeling » de Justin Timberlake sans musique, ça donne quoi?

"Can't Stop the Feeling" de Justin Timberlake sans musique, ça donne quoi?
© Justin Timberlake

Dans la lignée des Musicless Musicvideos du vidéaste Mario Wienerroither, Jono Howan vient de sortir une version sans musique du clip Can’t Stop the Feeling de Justin Timberlake. 

À quoi ressembleraient les clips musicaux si on les amputait de leur essence: la musique? Les bruitages minimalistes nous mettraient-ils mal à l’aise? Nous feraient-ils rire? Répondez à ces questions en visionnant le clip du morceau Can’t Stop the Feeling de Justin Timberlake. 

« Can’t Stop the Feeling » sans musique

Pour s’exercer au design sonore, Jono Howan a décidé d’imaginer les bruits que l’on aurait entendus lors de l’enregistrement du clip de Can’t Stop the Feeling si ceux-ci n’avaient pas été couverts par la musique de Justin Timberlake. Le YouTubeur aux 47 abonnés ne s’attendait pas à ce que sa vidéo comptabilise autant de vues en si peu de temps. Au moment où nous écrivons ces lignes, elle a été visionnée 120.258 fois en un jour. À titre de comparaison, la précédente vidéo de Jono Howan comptait 68 vues.

Le clip  de Justin Timberlake avec musique

Le concept « Musicless Musicvideos »

Cette vidéo est dans la lignée de ce que le vidéaste Mario Wienerroither a déjà publié sur sa chaîne Musicless Musicvideos. La démarche est identique: la musique a été ôtée du clip vidéo, laissant apparaître les bruitages dans un but parodique. Si vous êtes amatrice du genre, le Youtubeur a posté une soixantaine du vidéos « sans musique ». Elles vont du clip musical, au discours, en passant par des intros de films et de séries télévisées.

Vous aimez la musique? Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)