IKEA hack: 5 DIY pour customiser vos meubles du géant suédois

IKEA hack: 5 DIY pour customiser vos meubles du géant suédois
© Jeff Sheldon/Unsplash

Vous en avez assez de votre bibliothèque BILLY ou de cette commode IVAR? Donnez-leur une seconde vie en les relookant. C’est simple et efficace!

La popularité d’IKEA n’est plus à prouver: tout le monde a déjà acheté l’un des meubles vendus en kit par l’entreprise suédoise. Abordables et faciles à intégrer dans un intérieur, leurs produits s’imposent comme une valeur sûre lorsqu’on emménage avec un petit budget. Revers de la médaille: on se retrouve rapidement avec la même décoration que ses ami(e)s. Heureusement, il existe des tas d’idées toutes simples pour pimper ce mobilier en un rien de temps.

Lire aussi: 9 marques pour relooker vos meubles IKEA

1. Le tabouret KYRRE

Ce tabouret en bois des plus simples a une tout autre allure grâce à Céline, auteure du blog I Do It Myself. Pour le customiser, vous avez besoin d’un bout de fausse fourrure, de clous, d’un marteau, de quoi dévisser les pieds du tabouret et d’un coussin rond. Rien de plus! Retrouvez le tuto ici.

2. Le fauteuil TULLSTA

La laine bouclée est désormais dans tous les intérieurs! Transformez votre fauteuil ultra-classique en pièce moderne grâce au tutoriel du YouTubeur Lone Fox. Pour ce faire, vous avez besoin:

  • D’un tissu bouclette (environ 4 mètres)
  • De frites en mousse (qu’on utilise en natation)
  • D’une agrafeuse manuelle
  • D’un pistolet à colle
  • De ciseaux
  • D’une aiguille et de fil de couture

Afin de donner un effet matelassé sur les côtés du fauteuil, coupez les frites en mousse en deux. Collez-en une à l’avant du fauteuil, sur la partie extérieure, puis recouvrez-la du tissu bouclette (que vous fixez grâce à l’agrafeuse). Le but est qu’on puisse distinguer du relief, donc veillez à ce que le tissu soit bien serré. Répétez l’opération tout au long de l’extérieur du fauteuil. Recouvrez ensuite l’intérieur du siège et l’assise de tissu, puis les coussins (avec l’aiguille et le fil). Regardez le tutoriel en anglais pour mieux visualiser les étapes.

3. Le rangement mural FLISAT

Fermez la petite étagère ouverte FLISAT grâce au cannage de rotin. Rien de plus simple: il suffit d’agrafer le tissage sur la base du rangement ainsi que sur la barre supérieure. On adore!

Lire aussi: Cannage: comment l’entretenir?

4. La bibliothèque BILLY

Plus tendance que jamais, le cannage est également utilisé pour customiser les portes de nombreux meubles, comme cette bibliothèque BILLY. Sur son blog, la décoratrice et organisatrice d’événements Lucie Rouzé dévoile un tutoriel pour réaliser ce DIY à l’aide d’un tube de colle prise rapide, d’une scie sauteuse et d’une paire de ciseaux. Retrouvez-le ici.

5. Le cabinet IVAR

Les tasseaux de bois sont la nouvelle obsession des influenceurs DIY. Faciles à dénicher et abordables, ils ajoutent du volume et du cachet à un meuble en un rien de temps. Pour customiser ce rangement IVAR comme la blogueuse britannique Emma Jane Palin, vous avez besoin:

  • De tasseaux de bois
  • De colle à bois
  • D’une mini-scie
  • De papier de verre (pour poncer)
  • De peinture (facultatif)

Démontez les portes et sciez les tasseaux de bois en veillant à ce qu’ils aient la même hauteur que le meuble. Calculez ensuite l’espace que vous souhaitez entre chaque latte de bois en fonction de la longueur de l’élément. Collez les tiges en bois en respectant cette distance. Laissez sécher, puis poncer les extrémités des tasseaux. Passez un coup de peinture pour que l’ensemble soit harmonieux (si les tasseaux n’ont pas la même couleur que le meuble), puis remontez l’armoire.

Lire aussi: 17 façons d’utiliser les étagères IVAR d’IKEA

Vous pouvez réaliser une version encore plus épurée en collant des tiges en bois légèrement arrondies l’une à côté de l’autre.

Plus d’articles déco:

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)