Green Book, le film oscarisé qui va vous faire passer une belle soirée

Green Book, le film oscarisé qui va vous faire passer une belle soirée
© eOne

Vous avez envie d’une sortie cinéma? De passer une chouette soirée avec un film intelligent mais sans prise de tête? Dans ce cas, portez votre choix sur Green Book, Oscar 2019 du Meilleur film.

États-Unis, 1962. Alors que la ségrégation règne en Amérique, Dr Don Shirley (Mahershala Ali), un pianiste noir, décide de se rendre dans le Sud pour une tournée nationale. Afin de protéger ses arrières, il décide de faire appel à Tony « Lip » Vallelonga (Viggo Mortensen), un videur italo-américain du Bronx. Pour leur voyage, les deux hommes doivent se baser sur le Green Book. Ne vous y méprenez pas: il ne s’agit pas ici d’un livre vert recensant les merveilles touristiques, mais d’un guide écrit par un certain M. Green, qui liste les endroits dans le Sud où les gens de couleur pouvaient s’arrêter pour manger ou dormir, sans risquer de problème…

Une histoire d’amitié

Inspiré d’une histoire vraie, Green Book est avant tout une histoire d’amitié. Dès le début du film, le ton est donné: Tony est un américain moyen, aux idées limitées et racistes, qui n’accepte de travailler pour un noir que parce que le salaire est intéressant. Dr Don Shirley semble aux premiers abords plus arrogant, une facette pour camoufler sa solitude et sa fragilité. Deux personnages que tout oppose mais qui, ensemble, vont s’élever mutuellement.

Des acteurs justes

Nous aurions pu tomber dans une caricature grotesque du blanc américain pas très futé et du noir digne et éduqué. Mais Viggo Mortensen et Mahershala Ali interprètent tout deux avec justesse l’ambiguïté des personnages. Leurs répliques sont justes et nous font rire ou réfléchir comme il se doit. Tour à tour, nous sommes outrée ou émue, selon leurs différentes facettes.

Une comédie intelligente

À travers l’amitié qui unit Tony Lip et Dr Don Shirley, Green Book aborde le thème du racisme aux États-Unis. Mais le film réussit le pari de divertir avec un sujet sérieux, en trouvant le juste milieu entre rire et larmes (même si la fin déborde de bons sentiments). Peter Farrelly signe ainsi un film intelligent et feel good – qui a dit que ces deux adjectifs ne collaient pas? – dont vous sortirez heureux et le cœur léger. Que demander de plus?

Plus de critiques cinéma:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)