Avec La Mule, Clint Eastwood confirme sa place de géant d’Hollywood

Avec La Mule, Clint Eastwood confirme sa place de géant d'Hollywood
© Warner Bros.

Le cinéma est composé de grands noms incontournables. Parmi eux, Clint Eastwood. Malgré ses 62 ans de carrière, 38 films en tant que réalisateur et près du double en tant qu’acteur, l’Américain n’a pas encore tout dit. Il est de retour devant et derrière la caméra avec La Mule.

À 88 ans, Clint Eastwood enfile à nouveau sa casquette d’acteur, dix ans après Gran Torino. Dans La Mule, il interprète Earl Stone, un vieil horticulteur qui a tout donné à son métier et qui y a tout perdu. Même sa famille. Ruiné et seul, il décide de remonter la pente en acceptant un boulot de chauffeur. Plus précisément de « mule » pour un cartel mexicain, terme qui désigne les passeurs de drogue.

Un personnage taillé pour Eastwood

Inspiré d’une histoire vraie (celle de Leo Sharp), ce rôle aurait pu être inventé pour Clint Eastwood. Il recense en effet tout ce qu’on a toujours aimé dans le cinéma du célèbre réalisateur: la provocation, l’humour, la dignité et surtout, l’humanité. Charmeur et sarcastique, Earl Stone n’hésite pas une seule seconde à aider ceux dans le besoin, que ce soit financièrement ou pour changer la roue d’une voiture. S’il brille donc en société, sa famille en pâtit: trop absent et fier de sa sociabilité, il oublie l’essentiel, ce qui le mènera tôt au tard à avoir des regrets. Portrait en creux de la star, qui profite de l’occasion pour présenter ses excuses à ses proches? On est en tout cas en droit de le penser, la fille du personnage dans le film (qui voit son père s’absenter même le jour de son mariage!) étant interprétée par sa propre fille, Alison Eastwood. Une mise en abîme troublante, qui rend l’œuvre d’autant plus émouvante.

La Mule, sans être du niveau de ses chefs-d’œuvre que sont Impitoyable ou Million dollar baby, trouve sa place dans le haut du panier de la filmographie de son prolifique auteur. Certes très (voir trop?) sentimental dans son final, il n’en est pas moins un film émouvant, brillamment interprété (non seulement par Eastwood, mais aussi par ses seconds rôles de luxe que sont Bradley Cooper ou Diane Wiest), au scénario rigoureux et à la mise en scène précise et sèche.

Vous aimez le cinéma? Ceci est pour vous:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)