Témoignages: elles ont redécouvert le plaisir pendant le confinement grâce aux sextoys

Témoignages: elles ont redécouvert le plaisir pendant le confinement grâce aux sextoys
© Getty Images

Depuis le premier confinement en mars dernier, les ventes de sextoys ne cessent d’augmenter. Mais qui sont ces femmes qui se sont subitement mises à la recherche du plaisir et, surtout, pourquoi maintenant? Trois utilisatrices nous répondent en toute sincérité.

Si l’on en croit les chiffres de vente des sextoys, qui ont littéralement explosés depuis mars 2020, l’obligation de cocoonner semble avoir donné des envies coquines à beaucoup de femmes belges. Après tout, explorer sa sexualité est une excellente manière de passer le temps! Trois lectrices nous expliquent ce que ces jouets pour adultes ont apporté à leur vie de confinées.

Élise, 39 ans, s’est acheté un vibro

“J’ai quitté le père de mes enfants il y a un peu moins de deux ans et je vis très bien mon célibat… Mais en période de confinement, on peut s’ennuyer un peu quand même (rires). En août, j’ai eu une aventure avec un homme très ouvert sexuellement, et c’est lui qui m’a conseillé de m’acheter un petit jouet vibrant pour mes soirées en solitaire. Alors quand ils ont annoncé un deuxième confinement, je me suis fait ce cadeau! J’ai commandé sur un site spécialisé un petit vibromasseur tout simple pour me procurer du plaisir en solo et je dois vous avouer que je suis vraiment ravie de mon achat!

Je l’utilise surtout pour me caresser et je prends vraiment beaucoup de plaisir avec ce joujou. Depuis que je l’ai, il ne se passe pas plus de quatre jours sans que je l’utilise et vraiment, me masturber m’aide à me sentir bien dans ma peau et dans ma tête, malgré la situation actuelle pour le moins compliquée. Cela m’aide à relâcher la pression et à décharger les tensions. Une chose est certaine: je vais très prochainement m’en acheter un autre!”.

Jeanne, 35 ans, s’est procuré un stimulateur clitoridien

“J’ai acheté mon premier sextoy lors du confinement de mars. Je me suis retrouvée seule à la maison et je m’embêtais vraiment. Sur les conseils de ma meilleure amie, j’ai sauté le pas: j’ai acheté un stimulateur clitoridien, parce que selon elle, c’était un ‘truc de fou’. La première fois que je l’ai testé, je me suis rendue compte d’une chose: n’ayant eu que deux hommes dans ma vie, je ne connaissais pas grand chose à mon corps. J’ai donc mis un peu de temps pour réussir à manier l’objet et à le placer correctement sur mon clitoris. Mais une fois que j’ai réussi, waouw! j’ai découvert une sensation jusqu’alors inconnue.

J’ai essayé de l’utiliser avec mon conjoint, mais nous n’y arrivons pas encore. Bizarrement, je me sens gênée, je n’arrive pas à me lâcher, d’autant plus que lorsque j’ai passé commande, il m’a un peu taquiné en me disant ‘tu essaies de me remplacer par un objet’. Mais quand je suis seule et que je l’utilise, c’est un feu d’artifice! Mon dieu ce que je me sens bien après cette expérience: complètement détendue, plus zen et davantage connectée à mon corps”.

Laurie, 29 ans, a ressorti son sextoy pendant le premier confinement

“J’utilisais un sextoy de temps en temps avec mon ex-petit copain, pour pimenter nos rapports. Mais depuis notre séparation, mon joujou était bien caché dans un coin de ma garde-robe. Et puis, je me suis retrouvée vraiment seule pendant le premier confinement, sans la possibilité de rencontrer de partenaire avec qui passer un bon moment. Du coup, je l’ai ressorti! Ce qui est assez marrant, c’est que lorsque j’étais en couple, je n’arrivais pas à prendre du plaisir seule: je n’osais pas l’utiliser de manière solitaire, je me sentais un peu honteuse…

Mais depuis que je l’utilise en tant que célibataire, je découvre un plaisir très différent: je me concentre sur moi et uniquement moi, mon ressenti et mon plaisir. Je dois vous avouer que ma jouissance est assez intense, plus intense que lorsque je l’utilisais avec mon petit-ami de l’époque! Bref, mon gadget est mon meilleur allié de confinement, et cette période bien que difficile me permet de redécouvrir mon corps et ce qui me fait du bien. Mais c’est aussi une bonne manière de faire une pause, de prendre du temps pour moi et de me relaxer. Je regrette presque d’avoir attendu si longtemps avant de ressortir mon vibromasseur”.

Pour aller plus loin sur le sujet

Le compte Instagram “Orgasme et moi” parle en toute bienveillance et sensualité du plaisir en solo, à deux – ou plus -, afin de démystifier l’orgasme et sa quête pour y parvenir.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Orgasme et Moi (@orgasme_et_moi)

Plus de témoignages de femmes

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)