3 chouettes façons de donner des préservatifs à son ado

3 chouettes façons de donner des préservatifs à son ado
Pexels © Cottonbro

L’étape préservatif n’est pas à négliger dans la vie d’un ado, fille ou garçon. Le tout est de trouver le juste milieu entre la prévention et le respect de l’intimité.

Vous ne savez pas comment aborder la sexualité avec votre enfant? On vous aide grâce à notre article Comment parler de sexe avec son ado. Pour l’étape “se protéger avec des préservatifs”, l’idée est d’en parler sans en faire toute une histoire. Le principal étant de lui indiquer que le jour où elle/il en aura besoin, elle/il pourra les trouver facilement. Cette conversation peut se dérouler avant que sa vie sexuelle ne débute. En tant que parents, vous pouvez parler préservatif dès la préadolescence et en profiter pour l’informer de ce qu’est une IST, un cycle menstruel, le consentement…

Lire aussi: 3 chiffres qui parlent du sida à montrer aux ados

Cette discussion est autant réservée aux filles qu’aux garçons, il en est de même pour les préservatifs: peu importe le genre, vos ados en auront besoin. C’est l’occasion d’évoquer les préservatifs masculins et féminins!

L’armoire de la salle de bains

Lorsque vous abordez la sexualité au sens large avec votre enfant, n’hésitez pas à lui rappeler que dans l’armoire de la salle de bains ou dans la pharmacie se trouvent toujours des préservatifs. Que ces derniers sont là pour tout le monde, prêts à servir et donc aussi pour lui ou elle. Peut-être que sur le moment, votre ado vous remballera ou vous indiquera qu’il/elle n’en a pas besoin mais cette information lui sera rassurante.

La boîte dans la chambre

Si vous sentez que votre ado est réticent au fait d’aller se servir dans une armoire à laquelle toute la famille a accès, la solution est de déposer une boîte de préservatifs sur son bureau, sa table de chevet, avec sa pile de vêtements à ranger… Elle/il n’aura alors pas la pression de se dire: “OK, si j’en prends un, les parents vont le remarquer”. Si elle/il dispose de ses propres préservatifs, elle/il se sentira plus libre de s’en servir dès qu’il faudra.

Une petite somme d’argent

Vous pouvez également opter pour la technique de la somme d’argent, avec laquelle votre enfant aura l’impression de se responsabiliser. Au détour d’une conversation, indiquez un endroit où vous laisserez une vingtaine d’euros pour qu’elle/il achète ses propres préservatifs. Guidez-la/le dans ses démarches en renseignant une pharmacie ou un supermarché où trouver de bonnes protections. Et rappelez que vous restez à disposition pour toute question.

Pour aller plus loin

Si le sujet sexualité semble compliqué à aborder avec votre adolescent, utilisez tous les outils à disposition pour qu’il en apprenne davantage de son côté:

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)