Tout ce qu’il faut savoir sur la lithothérapie

Tout ce qu'il faut savoir sur la lithothérapie
© Getty Images

Sans danger, piège pour naïfs? Un certain mystère continue de planer autour de la lithothérapie ou thérapie par les pierres. Une praticienne évoque avec nous cette technique ancestrale que certains plébiscitent à nouveau.

La lithothérapie a longtemps été mise de côté faute de preuves scientifiques démontrant le bienfait des pierres. Aujourd’hui, alors que l’humanité semble être encline à se reconnecter à la nature, la pratique apparaît comme un complément pour ceux qui désirent se soigner de manière naturelle, consciente et douce à la fois. Mais si le pouvoir énergétique des pierres attise l’intérêt et la curiosité de ces derniers, il laisse perplexe une frange de la population qui le juge trop holistique et spirituel. Nous avons évoqué le sujet avec Vanessa Hardy, lithothérapeute fraîchement formée.

Lithothérapie: portrait et explications

« La thérapie se base sur l’énergie quantique et vibratoire des pierres, nous explique Vanessa Hardy. Elle envisage l’être humain comme un tout et pas uniquement comme un corps qui souffre de certains maux. Pour nous, le mental et le physique sont intimement liés – connectés même – et l’énergie des pierres est utilisée pour équilibrer les deux, dans un but de bien-être physique et mental à la fois.

Beaucoup pensent, à tort, qu’il s’agit là d’une nouvelle lubie, d’une nouvelle mode. Mais l’être humain utilise le pouvoir des pierres depuis la nuit des temps. Ce qui est vrai par contre, c’est qu’après avoir été abandonnée, la lithotérapie se repositionne peu à peu comme une aide naturelle pour ceux qui aiment vivre de manière plus connectée à leurs besoins profonds. Attention, la lithothérapie n’a pas pour vocation de prendre la place de la médecine! Je dirais plutôt qu’elle la complète. Elle peut par exemple accompagner un traitement médical ou être une alternative douce lorsqu’on souffre de petits maux sans gravité ».

Quelles pierres pour quels maux?

« Chaque pierre possède plusieurs bienfaits et un taux vibratoire plus ou moins puissant qu’elle va transmettre au contact de la personne. Concrètement, la pierre absorbe les énergies négatives et redonne des énergies positives au sujet. Dans ce cadre, toutes les pierres ne font pas d’effet à tous: pour qu’elle fasse du bien, il faut choisir une pierre qui corresponde à nos maux ».

En voici certains qui sont assez communs et les pierres qui peuvent aider, selon la praticienne:

  • Migraine: Lapis Lazuli
  • Endométriose: pierre de lune, cornaline ou chrysocolle
  • Problèmes inflammatoires: malachite
  • Grosse fatigue: cornaline
  • Angoisse ou stress: quartz rose ou améthyste
  • Manque d’assurance: grenat
  • Dépression: pierre de soleil et citrine

Vos conseils pour bien choisir et utiliser une pierre?

« Tout d’abord, il faut venir avec une intention positive: l’énergie que l’on va donner sera un premier pas. En lithothérapie, on a un proverbe qui dit: ‘Ce n’est pas nous qui choisissons la pierre, c’est la pierre qui nous choisit’, et il y a une grosse part de vérité là-dedans. Alors une fois que l’on a mis des mots sur nos maux en compagnie du lithothérapeute, on s’interroge sur le type de pierre qui pourra nous aider. Pour bien la choisir, il faudra la toucher, la regarder et se connecter à son ressenti. Si c’est pour une utilisation personnelle, il me semble important que les pierres aient un contact direct avec la peau. On peut choisir une petite pierre en bracelet ou en pendentif, par exemple. Si, par contre, on est à la recherche d’une pierre pour équilibrer l’énergie d’un intérieur, il faudra en choisir une plus grande et la positionner dans un endroit-clé de la pièce.

Une fois qu’on a choisi sa pierre, il est important de la purifier avant de l’utiliser ou de la recharger. La meilleure chose est de la mettre dans la terre pendant 24h. Ensuite, il faudra décharger et recharger sa pierre régulièrement. Je conseille toujours de sortir les pierres à la pleine Lune, car l’énergie de la Lune quand elle est pleine est très puissante et aide les pierres à décharger les énergies négatives qu’elles ont absorbées tout en se chargeant d’énergies positives. On peut aussi mettre ses pierres dans une coquille Saint-Jacques, qui possède un haut taux vibratoire ».

Quelles erreurs éviter lorsqu’on a recours à la lithothérapie?

« En règle générale, je déconseille vraiment l’eau et le soleil. Certaines pierres ne vont pas bouger, mais pour d’autres, ce sera une véritable agression. Alors on évite de donner le bain à ses pierres, ce qui peut les abîmer et/ou les fissurer. Autre chose: ne pas prêter ses pierres ou en emprunter. Comme il est souvent difficile de porter le bijou d’un(e) autre, l’énergie qui est dans la pierre est trop personnelle pour passer de main en main. On peut acheter une pierre à quelqu’un, lui en offrir sous forme de bracelet par exemple, mais sans la porter ».

Quel est le rôle du lithothérapeute? Comment le choisir?

« Je dirais que le lithothérapeute est là pour écouter les maux que rencontrent la personne afin de comprendre ce dont elle a besoin. Il pourra alors proposer une ou des pierres. Cette profession n’étant pas reconnue, je conseille de choisir un praticien qui a suivi une formation en lithothérapie, et pas juste un passionné. Après, il est aussi important de comprendre qu’il n’y a pas qu’une seule et unique théorie concernant la thérapie par les pierres. Chaque spécialiste a ses pierres de prédilection, celles avec lesquelles il aime particulièrement travailler, ses affinités… »

Plus d’articles santé et bien-être

Pour être au courant de toute nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)