Octobre rose: une femme sur neuf susceptible d’être atteinte du cancer du sein en Belgique

Octobre rose: une femme sur neuf susceptible d'être atteinte du cancer du sein en Belgique
Instagram @pinkribbonbe

Depuis le 1er octobre, le mois international du cancer du sein a débuté. L’occasion pour l’ASBL Pink Ribbon de rappeler quelques chiffres concernant ce cancer, mais aussi de permettre aux femmes d’examiner leur corps, de le comprendre et de reconnaître les signaux d’alarme concernant le cancer du sein.

Pink Ribbon, l’organisation nationale dans la lutte contre le cancer du sein, demande à chacun de prêter plus d’attention à ce cancer durant ce mois d’octobre, d’acheter et de porter le ruban rose et de parler autour de soi de ce cancer. Tous les bénéfices permettent de financer « des projets concrets afin d’apporter une amélioration à la qualité des soins proposés aux patientes, mais aussi à leur qualité de vie en général ».

Le cancer du sein en quelques chiffres

Une femme belge sur neuf est un jour amenée à être confrontée personnellement au cancer du sein. C’est le cancer le plus courant en Belgique. D’ailleurs, Think Ribbon ASBL rappelle que chaque jour, 29 femmes sont diagnostiquées de ce cancer dans notre pays. Durant ce mois d’octobre, Rosette Van Rossem, l’administratrice de l’ASBL, demande « aux huit autres de les soutenir. Faites-le, cette année encore, en portant le nouveau ruban Pink Ribbon ».

Les nombreuses avancées scientifiques ont permis de soigner au mieux ce cancer, 90,4% sont vaincus. Il y a une trentaine d’années, ce cancer était encore méconnu et de nombreuses femmes n’ont pas reçu les moyens nécessaires pour le combattre. En 2019, les choses ont évolué mais le combat n’en reste pas moins difficile.

Un ruban signé Mosaert

Cette année, le ruban rose à arborer en soutien aux patients atteints par le cancer du sein est signé Coralie Barbier, styliste chez Mosaert, l’entreprise qu’elle a lancé avec son mari Paul Van Haver, plus connu sous le nom de Stromae. La jeune maman n’a pas hésité à participer à ce projet quand on le lui a proposé. L’artiste a modifié la forme du ruban qui, cette année, représente le signe de l’infini. Par cette modification, Coralie Barbier a voulu montrer l’amour infini qu’on a pour ceux qui sont partis et pour ne jamais les oublier. Mais également pour indiquer que la lutte ne s’arrête pas. Et l’infini est aussi « une puissance sans limite », précise-t-elle. Chaque ruban est vendu au prix de trois euros, dont deux sont directement reversés au Fonds Pink Ribbon.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Mosaert Label (@mosaert) on

Mais Think Ribbon, c’est quoi?

Think Ribbon n’est pas uniquement un petit bout de ruban rose. Cette ASBL a pour mission « de combattre le cancer du sein d’une part en encourageant la prévention et le dépistage, et d’autre part en attirant l’attention sur l’amélioration de la qualité de vie des personnes confrontées à la maladie et de leur entourage, tant pendant qu’après le traitement ».

L’ASBL a un triple objectif: augmenter la visibilité et les connaissances de ce cancer, stimuler le dialogue pour que les patients se sentent moins seuls et moins angoissés, soutenir des projets pour améliorer la qualité de vie des personnes touchées.

Un quiz pour mieux connaître votre corps

L’ASBL a mis au point un « mammoquiz » qui permet de mieux connaître son corps et de repérer les signaux d’alarme concernant le cancer du sein. Rendez-vous ici pour réaliser ce test.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Pink Ribbon Belgium (@pinkribbonbe) on

Ces trois articles parlent également du cancer du sein

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)