Les 3 types de produits à bannir de votre salle de bains

Les 3 types de produits à bannir de votre salle de bains
Getty Images

Chaque année, l’UFC-Que Choisir, équivalent français de Test Achats, actualise son rapport listant les produits cosmétiques aux substances jugées indésirables. Grâce à la contribution des consommateurs, cette liste épingle désormais 1000 références.

Elles sont classées en 8 catégories (déodorants et parfums, maquillage, produits solaires, soins du corps, produits d’hygiène dentaire, produits pour bébés et enfants, soins des cheveux et soins du visage). Parmi ces références, l’association a repéré 23 produits incorporant dans leurs formules des substances « rigoureusement interdites » et pourtant vendus sur le marché.

Quelles sont les substances à risque?

Les produits mis sur la sellette comportent tous une ou plusieurs substances à risque. Il peut s’agir d’allergènes, de composants irritants ou de perturbateurs endocriniens. Voici les composés dits « préoccupants »:

Les perturbateurs endocriniens

  • BHA (Butylated hydroxyanisole): antioxydant classé « cancérogène possible »
  • Les parabens: conservateurs.
  • Ethylhexyl methoxycinnamate: filtre anti-UV que l’on retrouve dans certains produits solaires, mais aussi dans certaines crèmes de jour ou fonds de teint.
  • Triclosan: antibactérien.
  • Benzophenone-1 et benzophenone-3: filtres anti-UV.
  • Cyclopentasiloxane et cyclotetrasiloxane: émollient.
  • Acide salicylique: ingrédient aux multiples propriétés présent dans certains shampooings ainsi que dans divers nettoyants et soins pour le visage.
  • BHT: antioxydant.
  • Résorcinol: colorant très largement employé dans les teintures capillaires permanentes.

Les allergènes

  • Methylisothiazolinone (MIT) et methylchloroisothiazolinone (MCIT): conservateur considéré comme étant « l’allergène de l’année » en 2013. Fuyez les références qui en contiennent.
  • Résorcinol: en plus d’être un perturbateur endocrinien, le résorcinol (ou résorcine) a été classé « sensibilisant fort ». Cela signifie qu’il est fortement susceptible de déclencher une réaction allergique et qu’il doit être évité chez les personnes les plus sensibles.
  • p-Phenylenediamine: colorant présent dans les teintures capillaires et les tatouages éphémères. Il s’agit d’un allergène fréquent chez l’homme qui peut engendrer des réactions graves.

Les composants irritants

  • Phenoxyethanol: conservateur toxique pour le sang et le foie.
  • SLS (sodium lauryl sulfate) et ALS (ammonium lauryl sulfate): tensioactif (agent lavant).

À vos lunettes, pour déchiffrer les étiquettes de vos produits! Les PEG et autres pétrolatums, nocifs pour l’environnement, mais ne menaçant pas directement la santé humaine, ne sont pas sur cette liste. Pour plus de détails (les produits ont une toxicité différente selon l’âge du consommateur, par exemple) et une fiche récapitulative, rendez-vous sur le site de l’UFC-Que Choisir.

Hygiène, écologie: ceci pourrait aussi vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, parentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)