Embouteillages: comment se protéger contre la pollution dans la voiture?

Embouteillages: comment se protéger contre la pollution dans la voiture?
Pixabay

Qui dit vacances, dit bien souvent longs voyages en voiture et embouteillages avec la climatisation ou la ventilation allumée. Vous pensez être protégé de la pollution quand vous êtes dans votre voiture, vitres fermées? Détrompez-vous, la pollution produite par les gaz d’échappement entre bel et bien dans votre véhicule. Et il convient d’être prudent! 

Votre voiture dispose normalement d’un système d’aération dont les entrées d’air se trouvent près du sol. Un emplacement qui facilite l’infiltration des polluants issus des pots d’échappement des autres voitures à l’intérieur votre véhicule.

Éviter l’intoxication dans la voiture

Ces particules de gaz stagnent ensuite à l’intérieur de votre carrosserie, et au fur et à mesure que vous respirez, vous faites entrer ces particules cancérogènes dans vos poumons. Autant dire qu’elles vous intoxiquent à petit feu. Dans sa chronique « Ça va Beaucoup Mieux » sur RTL, Michel Cymes nous livre quelques précautions à prendre pour limiter les risques d’intoxication dans votre voiture.

Précaution n°1: l’entretien

L’entretien régulier de votre voiture est primordial. Le filtre à air est le poumon de votre voiture. Son rôle est de retenir les poussières contenues dans l’air. Et vous l’aurez compris, entretenir le poumon de votre voiture, c’est protéger les vôtres. Veillez donc à changer le filtre à air au moins une fois par an ou tous les 20.000 km. Si vous roulez beaucoup en ville, il vaut même mieux le changer deux fois par an. Pour le changer, il suffit de dévisser le couvercle du porte-filtre, de nettoyer celui-ci, et de remplacer l’ancien filtre par le nouveau.

Précaution n°2: l’aération

Aérez votre voiture, mais ne le faites pas en roulant! Même si l’aération semble plus efficace quand vous roulez, il n’en n’est rien: vous remplacez simplement l’air pollué déjà présent dans votre voiture par l’air tout aussi pollué provenant de l’extérieur. Pour aérer votre véhicule efficacement, laissez les fenêtres ouvertes pendant quelques minutes quand vous êtes à l’arrêt dans un lieu où il n’y a quasiment pas de trafic.

Précaution n°3: le réflexe embouteillage

Dans un embouteillage, la consommation d’essence augmente fortement. À force de freiner, de redémarrer, et d’accélérer de façon répétée, le tout accompagné de la climatisation allumée, les voitures ont tendance à consommer plus. Lorsque vous êtes coincé dans un embouteillage, ou avant d’entrer dans un tunnel, fermez vos fenêtres et veillez à mettre la clim ou la ventilation en position « recyclage ».

Ceci pourrait également vous intéresser:

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, ou inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)