Alerte maladie de Lyme, bien plus répandue qu’on ne croit

Alerte maladie de Lyme, bien plus répandue qu'on ne croit
La maladie de Lyme ou Borréliose de Lyme, est une infection bactérienne transmise par une piqûre de tique infectée, c’est-à-dire porteuse de la bactérie Borrelia Burgdorferi. Cette maladie évolutive, qui peut devenir chronique, serait largement sous-détectée chez nous. Comment l'identifier et comment réagir?

Plus répandue qu'on ne croit

Depuis quelques années, la maladie de Lyme prend des proportions inquiétantes; les spécialistes n'hésitent pas à parler d'épidémie mondiale. Les spécialistes estiment que cette maladie est largement sous-estimée dans nos régions et qu'un pourcentage important de la population est atteint à son insu. 

Comment se transmet la maladie de Lyme? 

La transmission s’éffectue, généralement, du début du printemps jusqu’à la fin de l’automne. Dans la plupart des cas, lors de sorties dans des zones herbeuses, boisées, etc. La tique, en contact avec votre peau, s’aggrippe, tête la première. Si elle est détentrice de la bactérie et n’est pas immediatement extraite, 1 à 2 jours suffisent pour que la contamination se fasse via votre circulation sanguine.

Quels en sont les symptômes et les conséquences?

Les symptômes de contamination se manifestent généralement (mais pas toujours…) entre 3 à 30 jours après la contamination. Une rougueur de forme hélicoïdale aux bord foncés apparaît. Son diamètre augmente de jour en jour. Mais elle n’entraine pas de démangeaisons.  Les premier symptômes de la maladie de Lyme sont parfois comparables à ceux de la grippe: maux de tête, courbatures, fatigue. On peut aussi la confondre avec une mycose. 

La maladie peut aussi être dormante pendant des années et se déclarer tout à coup, à la suite d'un gros stress par exemple.

La maladie peut toucher plusieurs organes et systèmes: la peau mais aussi les articulations et le système nerveux. Non traitée, elle évolue très lentement  (sur plusieurs années ou décennies) en trois stades de plus en plus graves, séparés de périodes sans symptômes.

Le traitement repose sur la prise d'antibiotiques, il sera d'autant plus efficace qu'il sera administré rapidement. 

Que puis-je faire en prévention?

balade en forêt Lyme

  • Etre vraiment prudent quand vous allez vous promener  dans la nature. Le risque est réellement sous-estimé et une bonne couverture du corps est la meilleure prévention. Chapeau, pantalon, sweat à longues manches, chaussures fermées, chaussettes assez hautes…Le tout est d’éviter les zones de peau nues.

  • Privilégiez les vêtements clairs! Ils faciliteront la détection de tiques.

  • Vous pouvez aussi appliquer de l’insecticide sur les parties découvertes du corps et peut-être aussi en vaporiser vos vêtements mais l'efficacité de ces produits contre les tiques n'est pas unanimement reconnue.

Quels réflexes adopter?

  • Après la promenade, examinez votre corps et votre cuir chevelu dans le détail ainsi que vos animaux domestiques susceptibles d’en amener. Quand vous rentrez d'une ballade, vérifiez chaque partie du corps. La bonne question n'est pas de se dire "ai-je été piqué par une tique" mais bien "il y en a une, où est-elle?", insiste l'ILADS (International Lyme and associated Desease Society). 

  • Si la tique est bel et bien présente, munissez-vous d’une pince à tique disponible en phramacie. Pour l'enlever, effectuez un mouvement circulaire inverse à celui des aiguilles d’une montre et tirez délicatement vers le haut, en veillant à ne pas briser la tique afin que l’entièreté du corps soit extraite.

Comment contrôler?

  • Consultez un médecin de façon à être rassuré(e). Toute fatigue anormale ou trouble neurologique inexpliqué peut faire songer à la maladie de Lyme. L'ILADS attire l'attention sur le fait que la maladie est largement sous-estimée en Belgique et ses symptômes très divers pas toujours bien connus du corps médical. L'association affirme aussi que "le test officiel généralement pratiqué en Belgique (test Elisa) n'est que très partiellement fiable", ne détectant qu'une partie des cas. Raison pour laquelle de nombreux autres pays, dont les Etats-Unis et l'Allemagne, se sont dotés d'une batterie de tests complémentaires pour affiner le diagnostic.

Lisez aussi "En cas de morsure, comment enlever la tique efficacement"

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)