Que faire en cas de piqûre de méduse?

Que faire en cas de piqûre de méduse?
Getty Images

En Belgique ou à l’étranger, il n’est pas rare de se baigner aux côtés des méduses. Si les espèces que l’on trouve sur les côtes belges et françaises ne présentent en général aucun danger, leurs piqûres peuvent être douloureuses et faire des dégâts si elles ne sont pas traitées à temps. 

En été, il n’y a pas que les guêpes et les moustiques qui nous effraient: il y a aussi les méduses! Leur piqûre provoque une douleur comparable à celle d’une décharge électrique, suivie de rougeurs, de démangeaisons, et même parfois de cloques. Les jeunes enfants peuvent également attraper de la fièvre et éprouver de graves symptômes allergiques tels que des vertiges, nausées, maux de tête, étourdissements, crampes musculaires, crampes d’estomac ou difficultés respiratoires.

Sont-elles vraiment inoffensives?

Au total, on dénombre une centaine d’espèces de méduses dangereuses pour l’homme. La plupart sont des espèces tropicales. À la mer du Nord, aucune espèce mortelle n’est présente, mais ce corps visqueux, pourvu de tentacules, peut laisser un mauvais souvenir à ceux qui s’y piquent.

Comment sait-on si une méduse a piqué?

Très simple: vous le sentez. Lorsque vous entrez en contact avec une méduse, vous êtes victime d’une décharge de « milliers de capsules urticantes microscopiques, les nématocystes. Ils se trouvent le plus souvent sur les tentacules, parfois en bordure du chapeau. Ils contiennent un mince tube enroulé en hélice, baignant dans le venin et armé de minuscules aiguilles, parfois en forme de harpon. Sous l’effet d’une stimulation mécanique (contact avec une proie) ou chimique (eau douce …), le tube est projeté hors de la capsule et éjecte le venin. L’intensité de la réaction va dépendre de la surface de contact avec les tentacules et de la nature du venin, variable d’une espèce à l’autre », nous apprend le site belge antipoisons.

Même hors de l’eau, si vous touchez une méduse échouée, vous recevez cette décharge.

Quels symptômes?

Trois sortes de symptômes apparaissent:

  • Des symptômes locaux provoqués par le contact avec la méduse et dus à la toxicité du venin. La douleur est alors immédiate et intense (ou pas), on la compare souvent à une brûlure. Petit à petit, une inflammation se forme. Des rougeurs apparaissent, des gonflements, démangeaisons, des cloques peuvent aussi se former et puis s’infecter. Cette blessure peut laisser une cicatrice, utilisez donc les bons produits pour vous soigner. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.
  • Des symptômes généraux causés par une réaction allergique. Les piqûres peuvent provoquer les mêmes symptômes que ci-dessus, à la différence qu’un malaise peut survenir. Si c’est le cas, une intervention médicale est obligatoire.
  • Des symptômes généraux dus à la diffusion du venin dans tout l’organisme. Dans ce dernier cas, la personne touchée sera victime de vertige, vomissement, diarrhées, douleurs musculaires… Mais cela est très rare sur nos côtes.

Que faire en cas de piqûre de méduse?

Chez la plupart des gens, les symptômes disparaissent rapidement, à condition d’appliquer ces conseils sans trop tarder:

  • Sortez de l’eau le plus vite possible mais sans paniquer. Être en mouvement favorise la circulation du venin.
  • Même s’il est difficile d’y résister, essayez de ne pas toucher à la piqûre. Il peut encore y avoir des filaments sur la peau qui sécrètent du venin.
  • Rincez-la abondamment avec de l’eau de mer ou du vinaigre si c’est une méduse rayonnée (chrysaira hypsoscella). Attention, ne mettez jamais de l’eau douce sur la blessure, cela ne ferait qu’empirer les symptômes.
  • Si vous observez des fragments de tentacules visibles à l’œil nu sur la piqûre, munissez-vous d’une pince à épiler et retirez-les soigneusement. Cela fonctionne également avec un coton-tige.
  • Pour enlever les tentacules invisibles, étalez de la mousse à raser sur la blessure, ensuite raclez avec une carte en plastique ou un carton rigide.
  • Appliquez un mélange de bicarbonate de soude (50%) et d’eau de mer (50%), laissez agir quelques minutes et rincez avec de l’eau de mer.
  • La douleur persiste? Baignez la zone touchée dans de l’eau chaude (42 à 45°C) pendant une demi-heure pour vous soulager. Paradoxalement, poser un sac de glace peut faire le même effet.
  • Désinfectez la blessure.
  • Si la douleur ne diminue pas, rendez visite à votre médecin. Tout comme si le contact avec la méduse s’est fait au niveau des yeux. Dans ce cas, rincez-vous les yeux avec du sérum physiologique avant d’avoir un avis médical.
  • Faites en sorte que la partie touchée ne soit pas mise au soleil, sinon, vous risqueriez d’avoir des cicatrices.
  • Attention: il est conseillé de ne pas mettre du sable sur la partie du corps lésée. Il est également déconseillé d’uriner sur la piqûre.

Prévenir les piqûres de méduse

Mieux vaut toutefois prévenir que guérir: n’allez pas vous baigner si vous voyez des méduses et ne touchez pas les méduses échouées. Les tentacules peuvent encore être venimeuses, même si la méduse n’est plus vivante.

Pour plus d’infos: centreantipoisons.be

Ceci pourrait également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardin, maisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)