Quel sport pour apaiser quelle émotion?

Quel sport pour apaiser quelle émotion?
Pexels © Andrea Piacquadio

Pour évacuer votre stress ou votre colère, pour vous remonter le moral ou vous donner de l’énergie, faites appel au sport. Une solution parfaite pour rééquilibrer les émotions et apporter une sensation de bien-être.

Lorsqu’une personne se laisse submerger par une émotion négative, son rythme cardiaque, sa respiration, sa température du corps ou encore sa sécrétion d’hormones se modifient. Les mêmes effets s’observent lors d’une activité sportive, hormis que le processus va plus loin. En effet, le sport canalise ce flot d’émotions. Il évacue les pensées sombres ce qui permet à l’organisme de retrouver un équilibre aussi bien physique que psychique. Le sport, en produisant les mêmes effets que les émotions négatives, va les court-circuiter. Si on prend l’exemple de la colère, en faisant du sport, on remarque qu’elle sera immédiatement évacuée. Lorsqu’on bouge, le corps consomme du cortisol, l’hormone du stress. Il produit ensuite des endorphines, l’hormone du bien-être dont nous avons tant besoin pour lutter contre les idées noires. Après une séance de sport, le corps est détendu et un sentiment de fierté apparaît. Un remède naturel qui vous veut du bien!

Pour contrer la colère

Lorsque vous êtes en colère, vous avez un trop-plein d’énergie. Il est nécessaire de l’évacuer grâce à un sport non violent. On oublie la boxe qui entraînera encore plus de rage. Le mieux est d’opter pour un sport de groupe où vous pouvez avoir des échanges bienveillants, sereins et respectueux avec vos partenaires.

On privilégie: les sports d’équipe ou l’aïkido, la capoeira… Des sports avec une belle philosophie. Si vous avez déjà travaillé sur votre colère, qu’elle est retombée, vous pouvez opter pour une séance de yoga, de taï-chi, de Pilate. Mais oubliez ces dernières pratiques si votre colère est toujours présente, vous ne parviendrez pas à vous concentrer correctement!

Pour oublier la tristesse

La tristesse vous gagne ces temps-ci? Bougez, ayez des contacts avec l’extérieur, rencontrez de nouvelles personnes pour ne pas vous renfermer sur vous-même et vous morfondre.

On privilégie: les sports d’équipe qui boostent et qui sentent bon le soleil: beach-volley, pétanque, Mölkky (les quilles suédoises), danse, zumba… Des sports où vous pouvez créer de la complicité avec vos partenaires de jeu.

Pour arrêter de stresser

Si vous êtes stressé, aérez-vous l’esprit et changez d’air pour décompresser. Rien de mieux que les sports qui se pratiquent en extérieur.

On privilégie: le jogging, la marche, le vélo… Prenez le temps de profiter des paysages qui s’offrent à vous!

Pour ne plus avoir peur

Si la peur vous envahit régulièrement, dirigez-vous vers un sport où vous vous sentez en sécurité. On oublie donc le saut en parachute, une sortie en parapente ou un saut à l’élastique! L’idéal est de vous challenger, sans en faire trop, pour reprendre confiance en vous et en vos capacités.

On privilégie: l’escalade, la via ferrata, le rafting, l’équitation, les sports de contact, comme le judo par exemple. Le but est de vous surpasser et donc de tester une activité que vous n’avez jamais faite.

Pour mettre vos rancœurs de côté

Pensez à une activité sportive qui vous procure du plaisir et qui vous permettra d’évacuer toutes vos frustrations. Si vous êtes amer vis-à-vis de quelqu’un, il est bon de retrouver foi en l’humanité. Des compétitions caritatives peuvent être une solution.

On privilégie: des courses pour la bonne cause: le jogging, la marche, le vélo, la natation… Mais aussi les sports extraordinaires qui émerveillent, comme la plongée, le snorkeling, la randonnée en montagne…

Pour aller plus loinPsychologie positive, le bonheur dans tous ses états aux Éditions Jouvence Éditions.

Ces articles peuvent vous intéresser

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)