Carence en fer: quand faut-il s’inquiéter?

Carence en fer: quand faut-il s'inquiéter?
Unsplash © Abbie Bernet

Fatigue, maux de tête, pâleur… Tant de signes qui permettent d’alerter d’un manque de fer. L’absence de ce minéral peut provoquer de l’anémie, c’est-à-dire une insuffisance de globules rouges dans le sang. On vous guide pour tenter de ne jamais en manquer et ne pas en arriver là. 

Le fer est un minéral nécessaire à la fabrication des globules rouges et qui aide à transporter l’oxygène dans le sang. Si le taux d’hémoglobine est sous les 12g/dl chez une femme et sous les 13g/dl chez l’homme, c’est le signe d’une carence en fer, mais cela signifie surtout que l’anémie est bien là. Cette dernière est causée par un manque ou un dysfonctionnement des globules rouges. Les organes du corps n’ont alors pas assez d’oxygène pour fonctionner normalement. Il est donc important de surveiller de près les changements de votre corps.

Quels signes peuvent alerter d’un manque de fer?

Le manque de fer peut avoir de nombreuses conséquences visibles:

  • Une fatigue constante
  • Un manque d’énergie et de motivation
  • Une peau pâle
  • Des vertiges
  • Des maux de tête
  • Des difficultés à se concentrer
  • Une chute de cheveux plus importante que d’habitude
  • Une modification de l’aspect des ongles (ils sont pâles, concaves et/ou en forme de cuillère)
  • Une diminution de la libido
  • Des palpitations
  • Un essoufflement conséquent à l’effort

Si vous observez plusieurs de ces signes inhabituels, il est important de consulter un professionnel de la santé avant que les conséquences ne soient trop importantes.

Les conséquences de l’anémie?

Une carence en fer ne veut pas systématiquement dire anémie. Si elle est remarquée assez rapidement, elle peut ne pas atteindre cette maladie. On parle d’anémie lorsqu’il y a une baisse d’hémoglobine dans le sang.

Lorsque l’anémie est avérée, les défenses immunitaires se dégradent. Les femmes enceintes touchées par ce manque ont plus de risques d’accoucher d’un nouveau-né avec un petit poids ou prématurément. Chez les personnes âgées, cela peut engendrer des problèmes cardiaques.

N’établissez jamais vous-même un diagnostic. Si vous avez un doute concernant votre taux de fer, ne tardez pas à prendre rendez-vous chez votre médecin traitant. Il pourra ainsi déterminer si c’est bien le cas, et vous administrer le traitement adéquat.

Comment ne jamais manquer de fer?

Avant d’en manquer, pensez à apporter naturellement du fer à votre organisme par le biais de l’alimentation en ingérant ce type d’aliments:

  • De la viande rouge et des abats
  • Du poisson et des fruits de mer
  • Du tofu
  • Des œufs
  • Des légumineuses
  • Des céréales complètes
  • Des noix, des noisettes, des graines de sésame et des amandes
  • Du chocolat noir
  • De la spiruline
  • Du persil, des épinards, des salsifis, des chicons, des aubergines, des haricots…

À noter que certains aliments, comme les produits laitiers, le café et le thé diminuent l’assimilation du fer. Par contre, les aliments contenant de la vitamine C (les agrumes, les poivrons, le brocoli, les choux, les épinards…) favorisent l’absorption du fer. Le combo parfait pour ne jamais manquer de vitamine C et de fer.

Lisez ces articles avant l’arrivée de l’hiver

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)