L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
Getty Images

Qu’est-ce que le stonewalling? Cette pratique toxique pour le couple

Par Justine Leupe

Se renfermer sur soi-même, se murer dans le silence, ignorer votre partenaire après ou pendant une dispute sont des attitudes que vous pratiquez ou que vous observez chez votre conjoint(e)? Vous infligez ou êtes victime de stonewalling.

Une altercation, une conversation tendue ou un débat houleux s’est produit avec la personne qui partage votre vie et l’un de vous est depuis plongé dans le mutisme, ou pire, s’est enfui au beau milieu de la discussion? Une attitude qui va trois minutes mais qui, lorsqu’elle dure ou se répète, peut s’avérer être toxique pour le couple.

Le stonewalling pour fuir ses responsabilités

Il ne faut évidemment pas voir le mal partout. Il est normal que vous soyez énervés ou fâchés après une dispute ou un malentendu, que vous râliez quelques minutes jusqu’à ce que les esprits s’apaisent. À ce moment-là, une conversation plus sereine peut se mettre en place. Le stonewalling – littéralement « mur de pierre » en anglais – est une pratique bien plus insidieuse. Après l’accrochage, si l’un des partenaires pose une question pour comprendre l’origine du problème, la personne concernée ira jusqu’à ignorer son ou sa conjointe. Une manière de fuir les problèmes, les responsabilités et l’engagement réel dans la relation.

Se renfermer est contre-productif

Ce mutisme peut être interprété, à tort, comme de la non-communication. Mais s’en est bien une! Utilisé sur la durée ou à répétition, le stonewalling fait des ravages dans le couple: le partenaire qui en est victime peut se mettre à douter de la relation et de l’amour porté par le ou la partenaire. Et pour cause: ce dernier voit bien que l’autre souffre de ce silence mais semble pourtant imperméable à la situation.

Pour comprendre cette attitude, la victime tente à nouveau de poser des questions, sans réel succès. Tout au plus obtiendra-t-elle un « je ne sais pas ». Convaincu d’avoir raison, le mutique ne veut tout simplement pas discuter car il estime que ça ne sert à rien. Il finira bien un jour par sortir de son silence, mais seulement quand il l’aura décidé. Une attitude très déstabilisante et contre-productive pour la construction d’une relation qui doit disposer de bases solides.

Comment sortir de cette situation?

La communication reste la clé pour qu’une relation fonctionne. Il faut essayer, en tant que victime de stonewalling, de rester calme mais surtout de faire comprendre à l’autre ses peurs: y a-t-il un manque d’amour? Un manque de confiance? Pourquoi avoir l’impression qu’aucune solution n’existe? Pourquoi la victime est-elle pointée du doigt comme la fautive? Le mutique doit prendre conscience du mal qu’il cause et des interrogations qui en découlent.

Et si vous pratiquez le stonewalling?

Vous vous reconnaissez dans la description du stonewalling? Tout n’est pas perdu, mais beaucoup d’éléments sont à déconstruire:

  • Tout d’abord, si vous vous en rendez compte vous-même, une grande partie du travail est déjà réalisée.
  • Quand vous sentez que vous perdez pied, que vous n’êtes pas en adéquation avec votre partenaire, dites-vous que c’est normal et que cela arrive à tous les couples.
  • Exprimez votre énervement et ne vous braquez pas. N’hésitez pas à dire que vous êtes sur la défensive et que vous avez besoin d’une pause pour remettre vos idées en place. D’ailleurs, lorsque vous demandez du temps et de l’espace, vous êtes déjà dans une forme positive de communication.
  • Lorsque que vous êtes prête à entamer un dialogue, respirez et soufflez un bon coup et livrez vos ressentis. Attention, n’oubliez pas d’entendre ceux de votre partenaire pour essayer de trouver un terrain d’entente.
  • En conclusion, ne fuyez pas vos responsabilités et construisez une relation saine à deux.

L’amour et ses difficultés à surmonter

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.