Dites merci, c’est bon pour tout!

Dites merci, c'est bon pour tout!

La gratitude, c’est être capable de dire «Merci» aux cadeaux de la vie . Elle a tellement de bienfaits qu’il vaut vraiment la peine de l’adopter. Découvrez les 9 bienfaits de la gratitude

Voici ce que des spécialistes ont pu observer

1. La gratitude rend plus heureux

«Exprimer sa gratitude est la stratégie par excellence pour atteindre le bonheur», affirme Sonya Lyubomirsky, spécialiste américaine en psychologie positive. En effet: pensez un instant à quelqu’un auquel vous êtes reconnaissante. Ne ressentez-vous pas automatiquement un état positif, agréable, joyeux?

2. La gratitude favorise les relations

Il semble prouvé que les personnes reconnaissantes ont de meilleures relations, font plus d’efforts pour les protéger et les conserver et sont moins solitaires. La gratitude favorise la générosité, et inversement.

3. La gratitude améliore la santé

Un médecin à San Luis Obispo (Californie), spécialiste du traitement de la douleur chronique, a découvert que les patients qui rejettent la responsabilité de leur infarctus sur d’autres souffraient plus et risquaient davantage d’en subir encore un dans les huit années suivantes, contrairement à ceux qui estimaient que cette crise cardiaque avait finalement eu des conséquences positives (changement de rythme de vie, resserrement des liens…) dans leur vie. Par ailleurs, un ressenti positif semble augmenter la communication entre cœur et cerveau, ce qui produit un effet bénéfique sur l’immunité et l’équilibre hormonal.

4. La gratitude garantit un meilleur sommeil

C’est une autre conclusion de l’expérience de Robert Emmons: les participants du groupe de gratitude avaient gagné quelques minutes de sommeil chaque nuit, mettaient moins de temps à s’endormir et étaient plus reposés au réveil.

5. La gratitude renforce le couple

gratitude

Avouons-le: il est bien plus facile et naturel de mettre le doigt sur ce que notre homme fait de travers! Pourtant, plusieurs études le montrent: voir ce qu’il vous apporte de bon et l’en remercier est une excellente recette…

6. La gratitude freine la surconsommation

La gratitude donne un sentiment de plénitude qui rendrait moins sensible à la publicité et à la consommation compulsive.

7. La gratitude est un bon remède à la dépression

Nos circuits cérébraux sont ainsi organisés: vous ne pouvez ressentir en même temps une émotion positive et une émotion négative. Développer le sentiment de gratitude permet de focaliser son esprit sur des choses plus positives et, en orientant l’attention vers la bonté des autres et la vie en général, réduit la tendance au repli sur soi.

8. La gratitude permet une plus grande résilience

Vous vous êtes séparée? Vous avez perdu votre job? Vous lamentez-vous toujours sur votre malchance ou arrivez-vous, avec le temps, à tirer les conséquences positives de l’événement? Peut-être vous a-t-il permis de repartir sur de meilleures bases. D’après une étude, les survivants des attentats du 11 septembre qui arrivaient à exprimer des émotions de gratitude (parce qu’ils avaient survécu, parce que l’attaque leur avait fait prendre conscience de la valeur de la vie) ont développé par la suite moins de symptômes de stress post-traumatique. «Une vision reconnaissante de la vie semble offrir une protection dans les moments de crise», explique Robert Emmons. Ceux qui arrivent à en faire une habitude de vie finissent même par s’immuniser contre les hauts et les bas – tellement épuisants – de l’existence.

9. La gratitude nous apprend l’humilité

Albert Einstein tenait à se rappeler cent fois par jour que sa vie intérieure et extérieure dépendait du labeur d’autres hommes. «Je dois m’efforcer de donner aussi largement que ce que j’ai reçu et reçois encore», disait-il. La gratitude requiert trois choses: reconnaître que l’on a bénéficié de la bonté de quelqu’un (1), que cette personne nous a rendu un service qui lui a sans doute coûté (2) et que ce bienfait a de la valeur à nos yeux (3). Elle nous oblige également à admettre, dit Robert Emmons, «que nous ne pourrions être qui nous sommes, ou bien où nous sommes, dans la vie sans la contribution des autres.» De quoi rendre humble.

Bonne nouvelle, cela s’apprend!

gratitude

Même si certains sont plus prédisposés que d’autres, la bonne nouvelle, c’est que cet état s’apprend.

Il faut seulement le vouloir et s’y entraîner, par de petites choses au début: penser aux personnes qui nous ont apporté quelque chose de positif dans la journée et éprouver (ou exprimer) un sentiment de reconnaisance à leur égard, penser chaque jour à 3 belles choses qui nous sont arrivées pendant la journée, sans chercher  trop loin (l’eau courante, une bonne santé, un rayon de soleil, la capacité de respirer… sont déjà des cadeaux du quotidien) etc. Cette technique est, paraît-il, d’une redoutable efficacité thérapeutique.

Pour en savoir plusgratitude

  • Merci! Quand la gratitude change nos vies , Robert Emmons, Belfond.
  • La gratitude , Rosette Poletti et Barbara Dobbs, Jouvence.
  • Petit cahier d’exercices de gratitude , Yves-Alexandre Thalman, Jouvence.
  • Say thanks : cette application Facebook génère automatiquement une petite vidéo de remerciements à destination de n’importe lequel de vos amis Facebook.

Ces articles pourraient également vous intéresser

Pour être au courant de toutes nos astuces mode, beauté, cuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram ou inscrivez-vous à notre newsletter.

 

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)