Antoine s’est glissé dans la peau d’une femme en caméra cachée et il a souvent eu peur

Antoine s'est glissé dans la peau d'une femme en caméra cachée et il a souvent eu peur
Capture d'écran #ÀNotrePlace

L’association Ni Putes Ni Soumises revient avec deux vidéos parues sous le hashtag #ÀNotrePlace. En caméra cachée, un homme, Antoine, s’est transformé en femme pour comprendre ce qu’elles subissent quotidiennement. Il a déclaré avoir eu « souvent peur ».

Pas toujours facile pour un homme de comprendre le quotidien d’une femme. Souvent accusées par ces derniers d’exagérer, les femmes se sentent trop souvent mal comprises quand il s’agit de harcèlement de rue. Grâce à deux vidéos le mouvement Ni Putes Ni Soumises met en lumière un réel problème de société. Depuis plus de 15 ans, l’association a pour mission principale « de lutter contre toutes formes de violences faites aux femmes », explique-t-elle.

« Je me suis senti extrêmement vulnérable »

Antoine est comédien, il a 23 ans et s’est déguisé en femme pour comprendre ce qu’elles vivaient quotidiennement. Après une transformation assez bluffante, il s’est promené dans les rues de Paris. « La première fois, même s’il y avait plein de gens autour de moi, je me suis senti extrêmement vulnérable ». Dans une interview réalisée par l’association, il décrit son expérience et n’hésite pas à expliquer qu’il a souvent eu peur. « Dans le métro, je me tiens à la barre et il y a un mec qui me regarde et qui me dit ‘putain, elle est belle’, et qui n’arrête pas de le répéter toutes les 5 minutes, il y avait trois ou quatre arrêts comme ça », et là Antoine se rend bien compte qu’on parle de lui. « Je sens qu’on parle de moi, je le vois en fait, ‘tu ne vois pas que je suis à côté et cela peut me gêner toute cette attention sur moi?' », s’interroge le jeune homme. Habitué des scénarios bien cadrés, le jeune comédien s’est ici retrouvé livré à lui-même, dans un corps qu’il ne connaissait pas, et qu’il fallait apprivoisé. Il s’agissait surtout de comprendre la place de la femme dans la société. On vous laisse découvrir la vidéo qui parle d’elle-même.

Faire changer les mentalités

Une expérience qui doit être vue pour que les mentalités masculines changent. « Il faut que les mecs se rendent compte qu’ils peuvent créer du malaise », poursuit Antoine. Le comédien explique qu’il a lui aussi pu avoir ce type de comportement auprès de femmes, mais il ne se rendait pas compte que c’était un parmi la dizaine que reçoit une femme chaque jour. « Cette expérience a changé mon regard sur le quotidien des femmes. En tant que mec, on ne se rend pas forcément compte de tout. Il y a des fois où oui, j’ai pu soutenir des regards un peu trop longtemps sur une fille, ou cela m’est déjà arrivé de me retourner en me disant ‘ah ouais’. La fille en face, elle le vit 20, 30 ou 40 fois dans la journée. Chose que je ne savais pas forcément ».

Une attitude encore pire sur les réseaux sociaux

Les hommes peuvent avoir des comportements encore bien plus déplacés sur les réseaux sociaux. Toujours dans la peau d’une femme, Antoine n’a pas été épargné sur des applications de rencontre. On vous laisse découvrir la vidéo pour vous rendre compte de l’obscénité de certains…

Envie d’en savoir plus? Rendez-vous sur le site internet de Ni Putes Ni Soumises.

On vous parles davantage de harcèlement de rue dans ces trois articles

Pour être au courant de toutes nos astuces modebeautéjardinmaisonparentalitécuisine et l’actualité, suivez-nous sur notre page Facebook, notre compte Instagram et Pinterest, et inscrivez-vous à notre newsletter.

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)