Yoga: y a-t-il des postures à éviter pendant la grossesse?

Yoga: y a-t-il des postures à éviter pendant la grossesse?

Pratiquer le yoga lorsqu’on est enceinte est particulièrement recommandé tant ses bienfaits sont nombreux. Mais certaines positions sont-elles déconseillées quand on attend un bébé? Une professeure de yoga nous répond. 

Le yoga a la cote depuis plusieurs années, surtout chez les personnes qui recherchent une activité leur permettant à la fois de se maintenir en forme et de prendre soin de leur stress. Un succès que l’on ne peut que comprendre en énonçant les nombreux bienfaits de cette discipline: assouplissement et renforcement musculaire, diminution du stress et des angoisses, lâcher-prise, augmentation de la concentration, aide à l’endormissement, stabilisation et conscientisation du corps… Une pratique qui est aussi vivement conseillée chez les femmes enceintes, puisqu’elle permet, entre autres, de soulager plusieurs maux liés à la grossesse.

Selon Victoria Bardiau, prof de yoga et créatrice du studio online MilaVictoraYoga, le yoga est un sport où tout est permis ou presque, même quand on est enceinte… Si ce n’est deux ou trois positions.

Les trois règles d’or pour pratiquer le yoga enceinte

Victoria Bardiau – qui proposera début 2022 des cours spécialement pour les futures mamans – nous le confirme, le yoga est un sport merveilleux à pratiquer enceinte, et accessible à toutes. “En renforçant la musculature de la future maman, le yoga va tout d’abord lui permettre de porter bébé en évitant certains maux, comme les douleurs au niveau du dos ou des hanches. Ce sera très bénéfique pour ses articulations aussi, puisque le yoga permet l’assouplissement du corps. Cela va également permettre à la femme enceinte de bien s’ancrer dans son corps et lui apprendre à vivre avec tous les changements physiques auxquels elle fait face en portant la vie: par la conscientisation du corps grâce à la manière dont on a de le scanner, de le décortiquer en quelque sorte, pendant une séance. Pour finir, c’est un excellent moyen de préparer son bassin à l’accouchement”. L’experte nous livre ses trois règles d’or pour pratiquer le yoga quand on est enceinte:

1. Si la grossesse n’est pas à risque, zéro crainte à avoir

Si la grossesse se passe bien, aucune raison de ne pas pratiquer le yoga. “Faites-vous plaisir avec le yoga, parce que tout est permis ou presque. Je connais d’ailleurs des femmes pratiquant au quotidien qui, une fois enceinte, ne changent rien à leur routine. Si la grossesse se passe bien médicalement, on peut y aller sans souci”. La spécialiste conseille d’opter pour le yoga Vinyasa, une technique moins stricte bien que dynamique qui aide à tonifier le corps, ou le Hatha Yoga, basé sur des postures douces et des exercices de respirations.

2. On écoute son corps et on adapte les postures

“Pour faire du yoga sans souci quand on attend un enfant, il est primordial d’être vraiment à l’écoute de son corps: si on ne le sent pas la posture, ou si elle est trop inconfortable, on la modifie selon son état. Et on n’essaie pas de faire l’une ou l’autre posture à tout prix. C’est à la posture de s’adapter, pas à nous”, conseille Victoria Bardiau.

3. On évite les postures avec torsion du bas du ventre

Certains types de mouvements sont à éviter, comme les positions qui imposent une torsion au niveau de l’abdomen: “Elles sont vraiment à éviter, et d’ailleurs impossible avec un ventre arrondi. Par contre, on peut tout à fait continuer les torsions du torse, au-dessus du nombril… Mais pas en dessous”, précise Victoria.

Quelques postures de yoga à éviter

Vous l’aurez compris, le yoga peut se pratiquer de manière constante, avec la même énergie et le même niveau de difficulté, et ce, tout au long de la grossesse. Néanmoins, la prudence reste de mise: les mouvements qui demandent des efforts au niveau de l’abdomen et du ventre sont déconseillés afin de préserver le bébé qui s’y est installé. Voici quelques exemples de positions à ne pas tenter.

La posture du “chien tête en haut”

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Stacy Leshner (@alcoolexplique)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La posture du “pont”

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La posture de l’angle étiré en torsion

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Christal (yogaholic) (@christal_yoga)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

La posture de demi-torsion assise

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Be.Jovial (@be.jovial)

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Plus de conseils pour les futures mamans

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)