Pré-éclampsie: les symptômes à surveiller

Pré-éclampsie: les symptômes à surveiller
© Getty Images

La pré-éclampsie est une pathologie de grossesse qui peut avoir de lourdes conséquences sur la santé de la future maman ainsi que celle de son bébé, mais dont on ne connaît que très peu les symptômes. Voici les signes qui doivent alerter.

Toutes les grossesses ont leur lot de maux. Et si la plupart d’entre eux sont assez bénins, d’autres peuvent avoir des conséquences graves s’ils ne sont pas pris en charge. C’est le cas de la pré-éclampsie, une pathologie dont seraient sujettes 5 à 10% des femmes enceintes – du moins dans les pays développés – et qui apparaît généralement à la moitié du deuxième trimestre de grossesse. Dans les cas les plus graves, le pronostic vital de la mère et de l’enfant peuvent être engagés, si cette maladie de grossesse se transforme en éclampsie… Heureusement, ce n’est pas une fatalité si elle est détectée à temps.

La pré-éclampsie, qu’est-ce que c’est?

La pré-éclampsie, appelée aussi toxémie gravidique, est en fait causée par l’hypertension gestationnelle. La pression artérielle, anormalement élevée, aura un impact négatif sur les organes de la femme enceinte, qui auront du mal à fonctionner correctement. Et ce sont ces dysfonctionnements qui peuvent mener au pire, du moins si on ne traite pas la pré-éclampsie assez rapidement. Pour que cela puisse être le cas, la femme enceinte ainsi que son entourage doivent faire preuve de vigilance, en ayant connaissance des signes inquiétants.

Les symptômes de la pré-éclampsie

Plusieurs symptômes indiquent que la future maman souffre de pré-éclampsie. Les voici:

  • Une importante prise de poids: souvent de manière assez rapide.
  • Des maux de tête persistants: pouvant parfois être intenses.
  • Des douleurs: au niveau de la poitrine et du haut du ventre.
  • Des nausées: mais aussi des vomissements.
  • Des troubles soudains de la vue
  • L’apparition d’œdèmes: au niveau du visage, des chevilles, mains ou autre partie du corps.
  • Des acouphènes: qui apparaissent eux aussi subitement.

Si vous souffrez d’un ou de plusieurs de ces symptômes, une seule chose à faire: vous rendre chez votre médecin traitant, votre gynécologue ou aux urgences afin de faire vérifier votre tension artérielle, ainsi qu’une potentielle présence de protéines dans vos urines. C’est en effet un moyen médical sûr de vérifier si une femme enceinte souffre de pré-éclampsie. Il est aussi possible de faire un test en début de grossesse, qui permet de dire si la femme enceinte risque d’être sujette à la pré-éclampsie.

Les complications liées à la pré-éclampsie

Non détectée, la pré-éclampsie peut induire des problèmes de santé importants, et ce, tant chez la mère que chez l’enfant.

  • Décollement du placenta
  • Accouchement prématuré
  • Problème de coagulation
  • Difficultés pour le placenta de nourrir correctement le bébé
  • Problèmes de croissance pour le fœtus
  • Convulsions
  • Hémorragie cérébrale
  • Foie défectueux

À la vue de cette liste, il est facile de comprendre que ces complications peuvent, dans les cas les plus graves, mener à la mort de la mère et/ou de l’enfant. C’est la raison pour laquelle il est important de consulter un spécialiste en cas d’apparition de symptômes, afin qu’il vous donne un traitement adéquat pour minimiser l’impact de l’hypertension gestationnelle.

Pré-éclampsie: les femmes les plus à risques

Si toutes les femmes enceintes peuvent développer cette pathologie, certaines sont cependant plus à risques que d’autres. Par exemple:

  • Les femmes entamant une grossesse très jeunes ou tardivement (à 40 ans et plus).
  • Les femmes souffrant d’hypertension en dehors de la grossesse.
  • Les femmes diabétiques.
  • Celles qui attendent des jumeaux ou plus.
  • Les femmes souffrant d’une maladie auto-immune.
  • Celles en situation d’obésité.

Rappelons aussi que les femmes qui portent leur premier enfant, ainsi que celles ayant déjà souffert d’hypertension gestationnelle lors d’une précédente grossesse, sont elles aussi plus à risques que les autres.

Plus d’infos sur la santé des femmes enceintes

Vous ne voulez rien louper de nos news mode, beauté, déco, voyages? Vous cherchez des conseils psycho, sexo, santé pour être au top en tant que femme et/ou que maman? Suivez-nous sur Facebook et Instagram et inscrivez-vous à notre newsletter.

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Continuez votre lecture ci-dessous, après la publicité

Attendez le prochain article de Femmes d’Aujourd’hui, il en vaut vraiment la peine :)